Google supprimera progressivement les cookies tiers sur son navigateur Chrome. Ces outils de suivi des utilisateurs sont utilisés par les sites web pour lancer des publicités ciblées en fonction de la navigation de l’internaute. Cette décision a été annoncée par Justin Schuh, directeur de l’ingénierie de Google Chrome. Il a aussi précisé que la suppression des cookies tiers sera effective d’ici deux ans. À la place, Google espère proposer de nouvelles solutions moins invasives pour les utilisateurs. Selon Justin Schuh, ces technologies de remplacement des cookies tiers permettront principalement aux sites web de cibler des groupes démographiques au lieu d’individus. Elles pourront également assurer un certain niveau de suivi pour les sites web pour les aider à savoir le niveau de conversion en ventes de leurs publicités. Dans tous les cas, si Google parvient à mettre en place ces solutions alternatives aux cookies tiers, cela pourrait changer totalement le suivi de la confidentialité. A priori, de nouveaux outils de suivi inconnus jusqu’à maintenant vont voir le jour.

La plupart des navigateurs web ont tendance à vouloir supprimer les outils de suivi tels que les cookies tiers pour offrir un meilleur niveau de confidentialité aux utilisateurs. Safari d’Apple et Firefox ont déjà décidé de supprimer les cookies tiers de leur navigateur. Ils ont estimé que la crise de confiance avec les utilisateurs est suffisamment importante pour prendre une telle décision. Pour sa part, Google semble se donner un peu plus de temps en s’accordant deux ans pour y parvenir. Les navigateurs web essuyaient depuis quelques temps de vives critiques de la part des internautes. Google a déclaré qu’en supprimant les cookies tiers dès maintenant, cela pourrait inciter d’autres acteurs à adopter des méthodes de traçage difficiles à gérer. Malgré tout, il semble que l’on assiste à une véritable guerre entre les navigateurs pour proposer des solutions alternatives aux cookies tiers. Celle-ci se déroule souvent loin des yeux des utilisateurs, notamment dans les listes de messagerie, les panneaux GitHub, etc. Dans tous les cas, l’enjeu est très important, vu que les cookies tiers sont responsables de la quasi-totalité de toutes les annonces publicitaires sur le web. Google veut lancer son programme « Privacy Sandbox » qui veut limiter la capacité des sites web à suivre les internautes à partir de leurs données de navigation, tout en leur laissant la possibilité de publier des annonces ciblées. De son côté, Apple a déjà proposé une API destinée à aider les sites web commerciaux pour suivre les conversions en vente.

À lire aussi Utilisation des Cookies : la Cour de justice de l’Union européenne réitère la nécessité du consentement de l’utilisateur

AUCUN COMMENTAIRE