Google a dévoilé récemment son projet d’embaucher près de 4000 employés à temps plein en 2020 pour étoffer son équipe dédiée au service client. La société ouvrira également un nouveau centre de support aux Etats-Unis en plus des nouveaux emplacements prévus en Inde et aux Philippines. Cette initiative serait une réponse aux critiques d’un groupe de législateurs affirmant que Google dépendait trop de travailleurs temporaires payés à moindre coût, et que la société recrutait des employés temporaires pour éviter de payer les salaires et les avantages accordés aux employés à temps plein. Selon eux, Google devrait reclasser tous ses employés temporaires en employés à temps plein.

Les employés du support client s’occuperont du dépannage des produits, des appels téléphoniques des clients ainsi que de l’assistance des spécialistes du marketing dans la mise en place des campagnes publicitaires avec les produits internet de Google. Le géant de la technologie a déclaré que ces travailleurs recevront des salaires et des avantages sociaux conséquents tout en bénéficiant de 3 semaines de vacances payées, jusqu’à 22 semaines de congé parental payé ainsi que des prestations de santé complètes. Les travailleurs temporaires et contractuels de Google se sont déjà plaints d’être traités comme des citoyens de seconde classe et comme une main d’oeuvre fantôme chez Google dans une lettre adressée au PDG Sundar Pichai en décembre 2018. L’entreprise espère alors apaiser les critiques avec son programme de recrutement d’employés à temps plein prévu pour l’année prochaine.

À lire aussi Quatre anciens employés licenciés par Google attaquent l’entreprise en justice pour des motifs de répressions antisyndicales
PARTAGER
Photo du profil de Léa Faure
Journaliste IT, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE