Google a déclaré hier vouloir rendre la confidentialité différentielle accessible à tous les experts en informatique et aux scientifiques spécialisés dans l’étude de données. Le géant américain a déployé en open source l’outil utilisé pour collecter en toute sécurité des informations dans un ensemble de données contenant les informations personnelles et confidentielles de ses utilisateurs. La confidentialité différentielle est une technique cryptographique de la science des données. Cette approche permet aux experts en informatique de puiser des informations dans un ensemble de données volumineux tout en protégeant la confidentialité des utilisateurs. Google aurait également déployé Tensor Flow AI en open source pour permettre aux chercheurs d’utiliser la confidentialité différentielle pour protéger les données des utilisateurs tout en formant des algorithmes d’intelligence artificielle.

Google utilise l’outil de confidentialité différentielle appelé RAPPOR (Randomized Aggregtable Privacy-Preserving Ordinal Response) pour analyser les informations de son navigateur. Cet outil serait similaire à l’approche d’Apple en matière d’apprentissage automatique. La marque à la pomme utilise actuellement un dispositif qui permet d’extraire les données des utilisateurs d’iPhone et de les anonymiser statistiquement pour qu’elles ne puissent pas être reliées à une source identifiable.

#Google déploie son outil de confidentialité différentielle en open source Click to Tweet
À lire aussi Facebook, Google, Microsoft et Twitter discutent de la sécurité des élections de 2020 avec les agences de renseignement

AUCUN COMMENTAIRE