Dernièrement, Google a présenté « TensorFlow », un outil basé sur l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle. Cette IA serait capable de former des filtres anti-spam supplémentaires pour les abonnés de Gmail. Les tests ont montré que TensorFlow peut bloquer jusqu’à 100 millions de spams supplémentaires par jour, ce qui est un exploit. Le responsable de produit de Counter Abuse Technology chez Google, Neil Kumaran a déclaré qu’à l’échelle actuelle, 100 millions de spams supplémentaires ne sont pas faciles à trouver. Selon lui, le fait d’obtenir le dernier bit de spam est de plus en plus difficile, malgré le fait que Gmail bloque déjà les 99,9 % des spams qui arrivent dans la boîte aux lettres de ses utilisateurs.

TensorFlow a été créé en 2015 à partir d’une plateforme destinée aux développeurs qui veulent créer des outils basés sur l’apprentissage automatique et l’IA. Dans ce cadre, Google a exploité l’apprentissage automatique afin de créer une IA capable de chercher de nouveaux modèles de courrier électronique non approuvés. Selon Neil Kumaran, TensorFlow vise à faciliter la gestion des données à grande échelle. Il permet aussi de personnaliser les filtres anti-spam en fonction des utilisateurs.

#Google a développé une #IA capable de bloquer près de 100 millions de spams par jour Click to Tweet
À lire aussi Google refuse toujours de publier les revenus générés par son service de Cloud

AUCUN COMMENTAIRE