Bruno Le Maire, le ministre des finances français, a déclaré samedi que la France allait taxer les revenus des grandes entreprises de technologie américaines. Suite à ces déclarations, Donald Trump a menacé d’augmenter les taxes sur le vin français en guise de représailles si cette nouvelle législation est appliquée. Face à cette situation, le Ministre français des finances a demandé à l’administration Trump de ne pas mélanger les deux problèmes. D’après lui, la mise en place d’une taxe numérique équitable est indispensable pour le pays. Donc, il serait préférable de se concentrer sur un consensus de taxation équitable des activités numériques plutôt que sur des conflits économiques. Toutefois, Bruno Le Maire a indiqué que la France pourrait abandonner la taxe sur les activités numériques si un accord d’une taxe universelle est conclu au niveau de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique).

La taxe de 3% imposée aux revenus des services numériques générés en France par les entreprises de technologie a été adoptée par le Sénat Français il y a deux semaines. Elle s’appliquera aux entreprises générant plus de 25 millions d’euros annuels sur le territoire français et 750 millions d’euros dans le monde. Plusieurs pays européens ont également exprimé leur volonté de mettre en place des taxes numériques similaires, comme l’Autriche, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne.

La France demande au président #DonaldTrump de ne pas mélanger les #taxes sur la #technologie et les taxes sur… Click to Tweet
À lire aussi Le G20 projette de publier un rapport final concernant les taxes numériques imposées aux géants de la technologie d’ici 2020  

AUCUN COMMENTAIRE