Dernièrement, Bloomberg et le New York Times ont déclaré que Facebook va présenter sa nouvelle cryptomonnaie cette année. Baptisée « FaceCoin », cette monnaie virtuelle permettrait aux abonnés de WhatsApp d’envoyer de l’argent instantanément. Cette cryptomonnaie stablecoin se baserait sur une technologie Blockchain et elle serait soutenue par des monnaies fiduciaires qui sont conformes au DTS du FMI. Malgré l’initiative de Facebook, l’arrivée de cette nouvelle cryptomonnaie rend les analystes sceptiques. Ces derniers se demandent si les gens vont réellement l’utiliser. Le problème est qu’actuellement, les monnaies virtuelles ne sont pas encore acceptées par les entreprises. De plus, les transferts internationaux de stablecoin connaissent aussi un certain dysfonctionnement, car les monnaies virtuelles n’ont pas de cours légal dans certains pays.

Afin de mener à bien son projet, Facebook devrait établir des partenariats avec d’autres entreprises pour qu’elles acceptent les FaceCoins. Cependant, la firme devrait se conformer aux législations en vigueur ainsi que les taxes imposées dans différents pays. La société de Mark Zuckerberg pourrait aussi travailler en collaboration avec d’autres cryptomonnaies pour faciliter les échanges. Dans cette initiative, il serait intéressant de voir par exemple que le FaceCoin pourrait être converti en Orange Money à la réception. Cette situation permettra de mieux homogénéiser les envois de fonds internationaux afin de les rendre plus rapides. Pour le moment, la nouvelle cryptomonnaie de Facebook est confrontée à de multiples obstacles tels que des problèmes de confidentialité, de liquidité et de réglementation. Les analystes estiment que si le réseau social ne trouve pas des solutions concrètes pour améliorer son usage, FaceCoin deviendra obsolète 2 ans après son lancement.

#FaceCoin, la nouvelle #cryptomonnaie de #Facebook Click to Tweet
À lire aussi Des analystes en cryptomonnaie prévoient la fin de la baisse de valeur des Bitcoins

AUCUN COMMENTAIRE