Facebook a récemment déposé une plainte contre deux développeurs d’applications pour cause de pratiques frauduleuses. Ils auraient détourné les téléphones portables de plusieurs utilisateurs en créant un malware (logiciel malveillant) permettant de cliquer frauduleusement sur des publicités pour gagner de l’argent. Facebook a annoncé mardi vouloir poursuivre en justice LionMobi et JediMobi, des développeurs basés à Singapour et Hong Kong, pour des allégations de fraude publicitaire par « clic ». Le réseau social a déclaré que les deux entités ont proposé leur application malveillante sur Google Play Store. Ces outils les ont permis de prétendre que de vraies personnes cliquent sur les publicités en ligne pour que le système de publicité de Facebook leur verse de l’argent.

Plusieurs applications de LionMobi sont encore disponibles dans Google Play Store, comme une fonctionnalité de gestion de batterie ou encore un gestionnaire d’applications. JediMobi quant à lui propose une application d’entrainement pour bruler des graisses ainsi qu’une calculatrice. Pour le moment, Facebook n’a pas encore précisé le nombre de périphériques infectés par les logiciels malveillants, ni le montant d’argent amassé par les deux développeurs.

#Facebook poursuit 2 #développeurs pour avoir utiliser des logiciels malveillants pour détourner des… Click to Tweet
À lire aussi Facebook met fin à sa division de création de matériel Building 8

AUCUN COMMENTAIRE