Les grandes firmes de technologie possèdent toutes une division secrète en charge du développement des nouveaux services et matériels. Facebook avait également créé sa propre division, appelée Building 8, pour concevoir son propre matériel. Un nouveau rapport de CNBC décrit les difficultés rencontrées par le réseau social pour concurrencer Google et Amazon. Building 8 est la division dans laquelle Facebook a travaillé sur certains de ces projets, dont la conception d’un système permettant aux utilisateurs de taper des textes par la pensée, d’un smartphone modulaire ainsi que d’un dispositif d’appel vidéo destiné pour être la nouvelle version « Portal ». En 2015, Facebook a fait appel à Regina Dugan, une ancienne technologue de la DARPA et de Google pour diriger la division. Seulement 18 mois après sa prise de poste, elle a déposé sa démission. Cette situation a poussé Facebook à dissoudre Building 8 en décembre 2018. La branche a été renommée et les projets ont été transférés vers d’autres divisions.

Le rapport de la CNBC donne tous les détails sur l’ascension et la chute de Building 8. L’article indique que le réseau social a commencé à s’intéresser à la conception d’un appareil de type assistant vocal après qu’Amazon ait lancé ses haut-parleurs Echo. Ils ont demandé à Regina Dugan de participer à la réalisation de certaines de ses idées en matière de matériel dont un projet pour le développement d’un prédécesseur de Portal appelé « Little Foot ». Building 8 s’est ensuite tourné vers les périphériques de discussions vidéo. CNBC a déclaré que la scission de cette division de Facebook serait due au fait que la société ait fixé des délais irréalistes à ses employés. De plus, les problèmes de confidentialité des données impliquant le réseau social ont également contribué à retarder la publication de la nouvelle version de « Portal ».

#Facebook aurait eu du mal à développer son propre matériel en mettant fin à sa division Building 8 Click to Tweet
À lire aussi La cour de Justice de l’Union européenne prévoit de sanctionner les sites ayant aidé Facebook à suivre votre navigation sur internet

AUCUN COMMENTAIRE