Après le scandale Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg, le numéro 1 de Facebook, a tenu à faire ses excuses en public. Il reconnaît l’erreur que son groupe a commise en mettant des informations personnelles à la disposition du cabinet incriminé. « Si nous ne pouvons pas (le faire), nous ne méritons pas votre information"ché pendant les 20 prochaines années », reconnait-il. Il a tenu à faire son mea culpa devant les abonnés britanniques à travers des encarts publicitaires qui sont apparus dimanche dans les journaux du Royaume-Uni.

Rappelons que Cambridge Analytica avait utilisé des informations personnelles des membres de Facebook durant la campagne présidentielle de Donald Trump, en 2016. Pour ce faire, selon le CEO de Facebook, une application conçue par un chercheur d’université « avait siphonné les données Facebook de millions de personnes en 2014 ». Il reconnait qu’il s’agit d’un manquement de confiance et a renforcé les excuses qu’il a déjà présentées mercredi dernier.

#Facebook : Mea Culpa de Mark Zuckerberg Click to Tweet
À lire aussi Facebook accusé de violation de brevets par BlackBerry

AUCUN COMMENTAIRE