Ces derniers temps, plusieurs vidéos expliquant la manière d’acquérir la monnaie numérique « Libra » de Facebook ont été partagées sur les réseaux sociaux. Cependant, la plupart de ces vidéos ont été publiés par des escrocs dans le but de voler vos informations personnelles. Le Washington Post est l’un des premiers à avoir découvert la prolifération des faux contenus concernant « Libra » sur YouTube, Instagram et Facebook. Une vidéo intitulée « Comment acheter la monnaie numérique de Facebook ? » disponible sur YouTube incite par exemple les internautes à cliquer sur un lien bit.ly dans la description de la vidéo. Ce lien redirigerait les utilisateurs vers un site web appelé Libra Reserve spécialement conçu pour ressembler au site officiel de « Libra » alors qu’il servirait en fin de compte à collecter les informations personnelles des visiteurs. Le site afficherait également un pop up indiquant que des personnes de différents pays ont déjà acheté la cryptomonnaie alors qu’elle n’a pas encore été lancée.

Facebook travaille actuellement avec 27 autres entreprises pour former l’Association Libra dont le siège sera basé en Suisse. Ils se préparent actuellement pour le lancement officiel de la cryptomonnaie prévu pour cette année. Face à la présence des contenus frauduleux sur Facebook, l’un des porte-paroles du réseau social a déclaré que la plateforme supprime toutes les annonces et les pages violant ses règles de publication. De plus, il a souligné que Facebook travaille en permanence à améliorer la détection des contenus frauduleux partagés sur la plateforme.

#FacebookLibra : de plus en plus de fraudes liées à la cryptomonnaie se répandent sur les réseaux sociaux Click to Tweet
À lire aussi Facebook Libra attire l’attention des institutions financières mondiales

AUCUN COMMENTAIRE