Business Insider a déclaré la semaine dernière que Facebook aurait développé une application interne de reconnaissance faciale permettant à ses employés d’identifier leurs collègues et amis avec la caméra de leur téléphone. Cette application n’a pas été présentée publiquement. Cependant, certaines rumeurs indiquent qu’elle a été conçue entre 2015 et 2016, avant d’être abandonnée. Business Insider a également affirmé qu’une autre version de cette application serait en mesure d’identifier n’importe qui sur le réseau social si elle avait accès à suffisamment de données.

Facebook a confirmé la rumeur concernant l’application de reconnaissance faciale développée en interne. Toutefois, l’entreprise a nié le fait que cet outil puisse être utilisé pour identifier n’importe quel membre du réseau social. L’un des porte-paroles de Facebook a déclaré que ses équipes de développeurs conçoivent régulièrement des applications utilisables en interne. Il a ensuite rajouté que l’application de reconnaissance faciale dévoilée récemment n’est disponible que pour les employés de Facebook. De plus, cet outil ne pouvait reconnaitre que les employés de la société et leurs amis ayant activé la reconnaissance faciale. Grâce à cet outil, les employés peuvent pointer leur appareil photo sur une autre personne pour voir leur nom et leur photo de profil s’afficher au bout de quelques secondes. Facebook a toujours été critiqué au niveau de la confidentialité des données sur sa plateforme. En 2018, la société de conseil politique « Cambridge Analytica » a collecté les données de près de 87 millions d’abonnés Facebook sans leur consentement. Cette situation a poussé la FTC (Federal Trade Commission) a condamné le réseau social à une amende record de 5 milliards de dollars pour des problèmes de confidentialité. L’utilisation de la reconnaissance faciale par Facebook a également été contestée en 2015, car elle violait une loi de l’Illinois sur la confidentialité biométrique. En effet, cette fonctionnalité permettait de suggérer des « tags » sur des photos facebook en créant des liens vers le profil en question. Cette fonctionnalité a été activée par défaut en 2015, même si les utilisateurs pouvaient toujours la désactiver.

À lire aussi Facebook dévoile les dates de la prochaine édition de sa conférence annuelle des développeurs « F8 » de 2020

AUCUN COMMENTAIRE