Dans le cadre d’une lutte contre la désinformation sur son réseau social, Facebook a décidé de mettre en place une nouvelle approche à deux volets. La première initiative vise à lutter contre les abus répétés tandis que l’autre servira à renforcer la transparence des contenus publiés sur la plateforme. Pour mettre en œuvre ce projet, Facebook va établir des règles strictes concernant les contenus spécifiques qui enfreignent les normes de la plateforme. Les responsables du réseau social ont souligné que les discours de haine, la violence graphique, le harcèlement, l’intimidation, la nudité, les produits réglementés ou les activités sexuelles seront tout de suite supprimés.

Les améliorations apportées au niveau de Facebook empêcheront également les utilisateurs qui gèrent plusieurs pages de republier un contenu qui a déjà été supprimé sur un autre compte. Selon les développeurs du réseau social, il sera désormais possible de supprimer les pages ou les groupes associés aux contenus interdits par Facebook. Ils vont utiliser un ensemble d’informations afin de déterminer si une page ou un groupe sera supprimé ou non. Malgré cette initiative, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg a affirmé qu’il est actuellement impossible de recenser les mauvais utilisateurs de la plateforme. La firme va tout mettre en œuvre pour supprimer les pages et les groupes qui ne suivront pas leurs règles.

#Facebook va mettre en place de nouveaux dispositifs pour lutter contre les fausses informations et les… Click to Tweet
À lire aussi Le PDG de Facebook envisagerait de fusionner WhatsApp, Instagram et Facebook

AUCUN COMMENTAIRE