En réponse à l’amende record de 4,3 milliards de dollars dont écope Google pour abus de position dominante avec Android, infligée par l’UE, Donald Trump n’a pas perdu de temps pour réagir. Comme a son habitude, il a exprimé son mécontentement sur son compte Twitter, suivi par 50 millions d’abonnés. L’actuel président américain a également parlé de futures représailles face à cette situation.

De son côté, Google a annoncé faire appel de cette décision. La firme américaine a également laissé entendre qu’elle pouvait faire payer l’utilisation de son système d’exploitation Android aux fabricants de smartphones suite à cette décision. Rappelons qu’en plus de l’abus de position dominante, Google est accusée par la Commission européenne d’imposer aux constructeurs l’installation de ses applications. Notons que cette affaire tombe à un moment où les relations entre les USA et l’UE sont de plus en plus tendues.

Donald Trump s’indigne face à la décision de l’UE contre #Google Click to Tweet
À lire aussi L’UE inflige à Google une nouvelle amende record de 4,34 milliards d’euros

AUCUN COMMENTAIRE