Le Coronavirus est en train de gagner du terrain en Chine et ailleurs dans le monde. Alors que les rumeurs les plus folles se répandent sur le web, les médias sociaux ont adopté de nouvelles politiques et stratégies pour lutter contre les « fake news », dont la lutte contre les fausses déclarations d’urgence de santé publique. Jusqu’ici, le virus est présent dans 23 pays et a fait plus de 360 morts.

À ce jour, il y a déjà eu plus de 15 millions de publications concernant le Coronavirus sur Twitter. La plateforme a déclaré qu’aucune d’entre elles n’était de nature à diffuser des Fake news. Et pour cause, Twitter a mis en place un protocole qui interdit l’utilisation de faux compte ou de spams. Par ailleurs pour chaque recherche sur Twitter qui indique « Coronavirus », une invitation « Connaître les faits » se déclenche automatiquement. Cette fonctionnalité permet de conduire l’utilisateur vers des ressources d’organismes officiels de santé. Cet outil utilisé par Twitter est assez familier pour les utilisateurs. La plateforme l’a utilisée l’année dernière pour lutter contre la désinformation sur les méthodes de vaccination, en collaboration avec le ministère américain de la Santé.

Facebook est régulièrement pointé du doigt pour sa politique plus laxiste contre la diffusion d'informations qui pourraient induire facilement les internautes en erreur. Cette fois-ci, il semble que Facebook ait fait des efforts conséquents contre la propagation de faux informations recommandant de faux remèdes contre le Coronavirus. La plateforme promet d’éliminer toutes les fausses théories et allégations signalées par les autorités de santé. Cette mesure de suppression de publications touchera aussi les hashtags correspondants, selon Kang-Xing Jin, chef du département de santé de Facebook.

Le caractère éphémère des publications (24 heures) sur Snapchat limite naturellement la propagation de fausses nouvelles sur le Coronavirus. Si les utilisateurs peuvent s’informer des dernières actualités via la fonction « Découvrir » de l’application, ces contenus sont préalablement validés par Snapchat avant d’être diffusés.

Pour Reddit, particulièrement touché par les théories du complot, et largement utilisé aux Etats-Unis, la plateforme a mis à disposition des utilisateurs une bannière sur sa page d’accueil qui va les diriger vers un forum du nom de r/AskScience Megathread où ils pourront poser leurs questions concernant le virus. Reddit a aussi décidé de mettre en quarantaine r/Wuhan_Flu qui contient de fausses informations sur l’épidémie. Désormais, les utilisateurs ne peuvent plus partager son contenu. Désormais, les utilisateurs doivent se connecter sur une invitation, avant d’accéder aux contenus mis en quarantaine afin d’éviter toute diffusion accidentelle.

À lire aussi Coronavirus : La 5G pour faciliter le diagnostic à distance grâce au partenariat ZTE et China Telecom
PARTAGER
Photo du profil de Léa Faure
Journaliste IT, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE