Mattew Prince, le PDG de Cloudflare, a dévoilé récemment son nouveau service VPN baptisé « Warp ». Cette nouvelle fonctionnalité a été spécialement conçue pour sécuriser la connexion des utilisateurs tout en améliorant leurs vitesses de connexion. Warp se base sur le fonctionnement de QUIC, un protocole inventé par Google. QUIC va prendre la place de TCP, le protocole le plus utilisé pour la plupart des connexions internet depuis 1981. Les experts de Google ont remarqué que QUIC a permis de baisser le nombre de « rebuffering » subit par les utilisateurs de YouTube. Grâce à ce nouveau protocole, les coupures de vidéo sont moins fréquentes avec un temps de chargement plus rapide.

Cloudflare exploite un projet de spécifications QUIC de l’IETF pour la connexion entre son application mobile « Warp » et ses serveurs. Quand les internautes utilisent Warp, toutes les pages et les services qu’ils ouvrent transitent via les serveurs de Cloudflare. Ils vont pouvoir bénéficier de la rapidité du QUIC avant qu’il ne soit généralisé sur Internet dans un avenir proche. Cloudflare prévoit que QUIC va permettre de diffuser du contenu plus rapidement sur un téléphone en compensant le retard d’une connexion VPN. Mattew Prince a souligné que son entreprise a mis en place un service pour améliorer la vitesse et la sécurité des sites web en mettant en cache les pages chargées sur ses propres serveurs. Cloudflare possèderait 165 centres de données dans 76 pays et Warp va fonctionner sur ce même réseau de serveurs. La firme prévoit également de déployer une version payante de Warp qui serait plus rapide que la gratuite.

#Cloudflare présente #Warp, son nouveau service #VPN Click to Tweet
À lire aussi Facebook confirme la fermeture de son application de spyware VPN Onavo

AUCUN COMMENTAIRE