Le Royaume-Uni est actuellement en train de négocier son retrait de l’Union européenne. Selon le département britannique du numérique, de la culture, des médias et des sports, l’adoption du Brexit pourrait entrainer la hausse des frais d’itinérance mobile pour les utilisateurs britanniques. De plus, le fait de quitter l’UE aura des conséquences désastreuses sur l’économie locale si les autorités ne ratifient pas un accord au plus vite. Le Royaume-Uni prévoit de sortir de l’UE à partir du 29 mars 2019. Par contre, quand le Brexit sera mis en place, le pays ne pourra plus faire respecter les réglementations européennes comme la suppression des frais d’itinérance mobile pour les clients. Cette situation va entrainer la hausse des prix pour tous les utilisateurs.

Une loi européenne de 2015 indique que les opérateurs mobiles sont dans l’obligation d’informer les clients quand ils ont épuisé leur capacité de transmission de données. Ce règlement stipule également que les clients ne doivent pas payer des frais supplémentaires pour les déplacements au sein de l’UE. Le rapport du département britannique du numérique, de la culture, des médias et des sports souligne que le Royaume-Uni va mettre en place de nouvelles règles pour continuer à obliger les opérateurs à informer les abonnés concernant l’utilisation de leurs données. De plus, les frais seront limités à 45£ en cas de dépassement du forfait.

En cas de Brexit, les Britanniques devront payer des frais d’itinérance mobile Click to Tweet
À lire aussi Le gouvernement britannique va autoriser les tests de véhicule autonome sans conducteur de sécurité

AUCUN COMMENTAIRE