Les autorités britanniques ont déclaré qu’elles autoriseraient la réalisation d’essais avancés de véhicules autonomes d’ici quelques années. Ce projet vise à développer des voitures sans conducteur qui n’auront pas besoin de surveillance humaine pour rouler. Cette initiative renforcera aussi l’actuel code de pratique afin de soutenir l’évolution de la technologie des véhicules autonomes. Richard Harrington, le ministre de l’automobile a déclaré que la mise à jour du code de pratique permettra de fournir des orientations plus claires aux entreprises qui veulent réaliser des essais avancés sur les routes publiques.

Le gouvernement britannique a autorisé les tests de véhicules autonomes depuis 2015. Par contre, la présence d’un conducteur de sécurité humain derrière le volant était obligatoire. Après des tests probants, les autorités souhaitent faire évoluer les choses en passant à un niveau supérieur, d’où le projet de mise à jour et de renforcement des codes de pratiques qui prévoient des essais de véhicules totalement autonomes. Dans les années à venir, la présence de conducteur de sécurité humain ne sera plus exigée par les autorités lors des essais de véhicules sans conducteur dans un environnement urbain. Toutefois, le gouvernement tient à souligner que seuls les véhicules autonomes qui ont passé les évaluations de sécurité avec succès auront l’autorisation de procéder à ces essais avancés.

Le gouvernement britannique va autoriser les tests de #véhiculeautonome sans conducteur de #sécurité Click to Tweet
À lire aussi 1 million de fraudes enregistrées sur les clients des banques britanniques

AUCUN COMMENTAIRE