Cette semaine, BBC News a déclaré que les utilisateurs russes des applications « Maps » et « Weather » d’Apple peuvent maintenant voir la Crimée faisant partie du territoire russe. Ce changement entre dans le cadre de l'initiative d’Apple de maintenir ses appareils et ses services en règle, car la Crimée a été annexée officiellement par la Russie en 2014. Pour le moment, seuls les utilisateurs russes peuvent voir cette mise à jour. Ailleurs dans le monde, la Crimée n’est pas encore reconnue comme territoire russe par les deux applications. Apple aurait négocié avec la Russie depuis plusieurs mois pour apporter des changements au niveau de ses applications de cartes et de météo. Vu que la Crimée et Sébastopol appartiennent maintenant à la Russie, le gouvernement local a déclaré qu’ « Apple Maps » et « Apple Weather » sont désormais conformes aux exigences de la législation russe.

Tim Cook, le PDG d’Apple, a toujours défendu la politique d’Apple à respecter les réglementations des pays où elle propose ses produits et services. En 2017, il a affirmé que quand vous allez dans un pays et que vous participez au marché local, vous êtes soumis aux lois et règlements de ce pays. Il a ensuite rajouté que chaque pays du monde décide de ses lois et de ses règlements. Dernièrement, Apple a été vivement critiqué après avoir retiré l’émoji du drapeau taïwanais du clavier iOS à Hong Kong. Tim Cook a déclaré ce mois-ci à ABC News que cette décision ne provenait pas d’une pression de la Chine.

À lire aussi Google Maps veut rattraper son retard sur Waze en lançant de nouvelles fonctionnalités dès cette semaine

AUCUN COMMENTAIRE