Il y a quelques mois, KrebsOnSecurity avait envoyé un rapport d’alerte à Apple indiquant qu’une icône de localisation est apparue dans la barre d’état d’un iPhone 11 alors que tous les paramètres de services et de lieux individuels avaient tous été désactivés. Pour expliquer ce problème, Apple a publié cette semaine un document expliquant le fonctionnement de leur smartphone. Le rapport indique que les derniers iPhone sont dotés d’une technologie ultra-large bande, soumise aux exigences réglementaires internationales, demandant de l'éteindre à certains endroits. D’après eux, iOS utiliserait le service de localisation pour déterminer si un iPhone se trouve dans l’une de ces zones interdites afin de désactiver l’ultra large bande pour se conformer à la réglementation. Apple a ensuite rajouté que cette vérification de conformité est effectué sur le périphérique lui-même, tout en précisant que la société ne suit pas les emplacements des utilisateurs lorsque les services de localisation sont désactivés. Toutefois, un outil de basculement serait prévu dans une mise à jour iOS pour corriger le problème.

KrebsOnSecurity a indiqué que cette situation va à l’encontre de la politique d’Apple en matière de protection de la vie privée alors que la marque à la pomme axe sa communication dans ce sens. Apple a déclaré que l’icône « Services de localisation » apparait pour les services systèmes qui ne disposent pas de commutateur dans les paramètres sans pour autant expliquer le fonctionnement de ces fameux « services systèmes ».

À lire aussi Les applications « Maps » et « Weather » d’Apple incluent désormais la Crimée dans le territoire russe  

AUCUN COMMENTAIRE