En août 2018, Apple était la première entreprise américaine et mondiale à atteindre une capitalisation boursière de plus de 1000 milliards de dollars. Microsoft a franchi le seuil en avril 2019, date à laquelle elle a également battu des records d’estimations de bénéfices. Microsoft est ensuite devenue la première entreprise la plus valorisée au monde jusqu’à vendredi dernier. En effet, Apple a repris sa couronne en engrangeant 1065 milliards de dollars de capitalisation boursière contre 1063 milliards pour Microsoft. Cette estimation a été réalisée par le cabinet Interbrand.

Apple a réussi à reprendre le pas sur Microsoft pour plusieurs raisons. Tout d’abord, les spécialistes ont prédit que l’iPhone se vendrait mieux que prévu, faisant rebondir la valeur des actions. Avec un objectif initial de 225,01 dollars, le géant de la tech cède ses actions autour de 235,37 dollars. De son côté, Microsoft a connu la situation inverse. Lors de la séance de vendredi, elle a connu une vente massive de ses actions, lui faisant perdre 2.2 % de sa valeur boursière d’ouverture, tandis qu’Apple n’a baissé que de 0.4 %. De plus, cette dernière connaît davantage d'intentions d’achat que de vente (25 cotes d’achat, 6 de vente et 17 de maintien)

#Apple redevient la première entreprise la plus rentable au monde au détriment de #Microsoft Click to Tweet
À lire aussi Hong-Kong : Apple face aux élus américains pour remettre l’application HKMaps en service

AUCUN COMMENTAIRE