Certaines rumeurs indiquent qu’Apple travaillerait sur une technologie de transmission par satellite en recrutant un certain nombre d’ingénieurs en aérospatial pour former une équipe de concepteurs de satellites et d’antennes. Ce projet secret serait encore à un stade précoce et il serait encore susceptible d’être abandonné. Toutefois, le principal objectif serait de développer une technologie de communication par satellite capable d’envoyer et de recevoir des données des appareils des utilisateurs. Bloomberg a déclaré qu’Apple ne sera pas obligé de construire son propre matériel satellite, mais il pourrait concevoir uniquement des dispositifs de transmission ou des équipements de communication orbitaux. Ce dispositif pourra être exploité pour transmettre des données de téléphonie mobile ou pour connecter les iPhone entre eux indépendamment d’un réseau spécifique de données de téléphonie mobile. Cette technologie permettra également de mettre en place des services de localisation plus précis.

Pour la concrétisation de ce projet, Apple aurait recruté des cadres et des ingénieurs de l’industrie de l’aérospatiale et des satellites comme Michael Trela et John Fenwick, des anciens de Skybox Imaging qui ont également été à la tête de la division satellites et vaisseaux spatiaux chez Google. Il y a également Ashley Moore Williams, l’ancienne dirigeante d’Aerospace Corporation. Apple n’est pas actuellement la seule entreprise qui projette de fournir un réseau de données mobiles via une transmission satellite. La société Lynk prévoit actuellement de mettre en place une constellation de satellites de communication en orbite terrestre basse capable de communiquer directement avec les téléphones.

À lire aussi Apple s’explique sur la localisation forcée malgré sa désactivation manuelle

AUCUN COMMENTAIRE