L'entreprise de consulting D.A. Davidson prévoit une hausse de l'action d’Apple à 375 dollars l’unité d’ici l’année prochaine, soit 20 % de croissance. Actuellement, l’action Apple se négocie à 313 dollars, juste 3 dollars au dessus des projections initiales des analystes de D.A. Davidson. Cette formidable projection de la croissance d’Apple ne serait pas liée à l'iPhone, mais à ses prochains produits qui devraient sortir à l’automne prochain. Effectivement, les prochaines générations de mobile d’Apple seront probablement adaptées de la 5G.

Paradoxalement, la plus lente croissance des ventes de l’iPhone semble être une véritable bénédiction pour Apple, car la situation l’a forcé à se concentrer sur d’autres secteurs de revenus. Malgré tout, Apple a réalisé un gain de 86 % sur l’iPhone 11, les AirPods Pro et l’Apple Watch Série 5. Selon Tom Forte, analyste auprès de D.A. Davidson, Apple devrait se concentrer davantage sur sa carte de paiement Apple Card qui permet aux utilisateurs d’iPhone de choisir des plans de paiement à zéro intérêt pour les produits de la marque. L’expert pense aussi que cette stratégie peut être payante pour Apple, car cela pourrait doper ses ventes. Par contre, les experts s’accordent à dire qu’Apple fait face à certains contextes politiques dont dépend sa croissance future. Déjà, le niveau de stock de l’iPhone 11 est plus élevé que les analystes ne l’attendaient, à cause de la concurrence de prix avec les produits chinois. Apple ne pourrait plus être concurrentiel en cas de mauvaise tournure lors des prochaines négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine, car ses coûts de production augmenteraient exponentiellement. Depuis le début de l’année, les actions d’Apple ont augmenté de 7.5 %, se vendant actuellement à 313.75 dollars l’unité.

À lire aussi Apple projetterait de concevoir une technologie de satellites pour la transmission de données sans fil entre les iPhone

PARTAGER
Photo du profil de Léa Faure
Journaliste IT, IT Social

AUCUN COMMENTAIRE