Le nouveau réseau maillé d’Amazon suscite quelques réactions indignées à cause de sa supposée capacité à interférer avec la vie privée. L’origine de la polémique a commencé lorsque la marque a présenté ses nouveautés lors de son « Hardware Event ». Dans la foulée, Amazon a annoncé deux nouveaux produits : Sidewalk et eero. Le premier est un nouveau protocole sans fil qui relie les terminaux intelligents entre eux, tandis que le deuxième est une nouvelle marque de routeur. Ces deux nouveaux produits vont surtout permettre à Amazon d’étendre le nombre de ses routeurs dans l’ensemble des États-Unis, pour le moment. Toutefois, leur fonctionnement reste assez flou, et suscite de nombreuses interrogations. Sidewalk va effectivement faciliter la création d’un réseau dit « maillé ». Cette fonctionnalité permet de relier plusieurs périphériques et la transmission de leurs données sans qu’elles soient connectées à un produit d’Amazon. D’ailleurs, la société elle-même a admis que seulement 700 appareils dotés de Sidewalk suffisent pour couvrir une zone de la taille de Los Angeles.

Le nouveau réseau maillé d’Amazon peut accéder à l’emplacement d’un mobile sans que celui-ci soit connecté au Wi-Fi ou à un réseau de la société. Si l’appareil a utilisé un des produits Amazon, la société peut affecter une adresse MAC au profil utilisateur. Cette dernière sera accessible même si le mobile n’est pas connecté. Cette technologie n’est pas nouvelle pour la création de profils utilisateurs. Toutefois, si les défenseurs de la vie privée s’insurgent contre elle, c’est qu’Amazon transmet souvent des données personnelles à la police, notamment grâce à son réseau de caméras Ring. Ces derniers s’inquiètent, notamment, de l’utilisation éventuelle des informations par des organes répressifs. Pour le moment, Amazon n’a pas encore répondu à ces craintes, ni dévoilé le mode de fonctionnement réel de Sidewalk et de eero.

#Sidewalk et #eero : les deux nouveaux produits du réseau maillé d’#Amazon capables de collecter les #données… Click to Tweet
À lire aussi Reconnaissance facile : Jeff Bezos annonce qu’Amazon rédige actuellement une proposition de réglementation

AUCUN COMMENTAIRE