Alphabet, la maison-mère de Google, est désormais valorisée à plus de 1000 milliards de dollars (1 billion), ce qui fait d’elle la quatrième société américaine à atteindre ce cap. À la clôture des marchés jeudi dernier, l’action Alphabet coûtait 1451.70 dollars. Pour rappel, Sundar Pichai, actuel PDG de Google, est devenu PDG d’Alphabet après le départ de ses cofondateurs Larry Page et Sergey Brin. Par ailleurs, Alphabet va publier dans quelques semaines ses résultats du quatrième trimestre. Selon les analystes, la société devrait connaître une croissance annuelle de 20 % de son chiffre d’affaires, s’établissant à 46.9 milliards de dollars.

Avant Alphabet, Apple a été la première société américaine à avoir atteint le billon de dollars de valorisation, en 2018. Amazon et Microsoft ont suivi un an après. Au niveau mondial, c’est la société chinoise PetroChina qui a été la première à atteindre, brièvement, le cap des 1000 milliards de dollars de valorisation. En 2019, la société Saudi Aramco était la première entreprise à atteindre 2 billions de dollars après ses débuts à la Bourse de Riyad. Selon les estimations, Facebook sera la prochaine société à atteindre le billion de dollars de capitalisation boursière. À la clôture de la dernière séance de jeudi, elle était valorisée à 620 milliards de dollars. Néanmoins, atteindre le cap du billion en valorisation boursière ne montre pas la bonne santé économique d’une entreprise. Ce n’est qu’une simple unité de mesure pour déterminer les entreprises les plus rentables au monde. Jusqu’ici, Saudi Aramco détient la première place, suivie d’Apple. Alphabet est septième.

À lire aussi La ville intelligente d’Alphabet sera capable de suivre ses citoyens tout en protégeant leurs données

AUCUN COMMENTAIRE