Alibaba vient de publier ses résultats du dernier trimestre. Il en ressort que le géant technologique chinois a vu ses revenus cloud croître de 62 %. Alibaba a en effet réussi à atteindre les 1.5 milliards de dollars de revenus sur le cloud. C’est la première fois que la société dépasse ce seuil. Alibaba doit ce succès en grande partie à sa migration vers le cloud public au cours du dernier trimestre. Selon son PDG, Daniel Zhang, il s’agit d’une étape très importante pour la société, étant donné qu’elle peut bénéficier d’une plus grande efficacité opérationnelle. Néanmoins, Alibaba s’attend à ce que l’épidémie de coronavirus Covid-19 ait une influence néfaste sur ses activités de détail, sans préciser si son activité cloud sera impactée.

Screenshot-2020-02-14-09.39.02

Avec ces résultats, Alibaba se positionne solidement à la quatrième place des entreprises cloud mondiales. Cette branche d’activité de la société chinoise est actuellement valorisée à plus de 6 milliards de dollars. Par contre, ses performances restent assez loin de ses principaux concurrents. Pour la même période, Google a déclaré 2.5 milliards de revenus, tandis que Microsoft a réalisé 12.5 milliards de dollars et 10 milliards de dollars pour AWS.

Si Alibaba reste à la traîne sur le marché du Cloud, l'entreprise chinoise possède des similitudes avec AWS. Comme Amazon, Alibaba est un géant du commerce électronique, et est le principal fournisseur de cloud sur le marché chinois actuellement. AWS reste cependant en tête sur le marché asiatique, selon les dernières données présentées par Synergy Research.

À lire aussi Alibaba pourrait dépasser Google à la troisième place des services cloud dès 2020

AUCUN COMMENTAIRE