La bataille juridique entre Apple et Qualcomm n’est pas prêt d’être réglée. Lancée par le fabricant d’iPhone en 2017, ce dernier reproche au concepteur de puce de lui faire payer une double redevance. La première à l’utilisation de la puce Qualcomm sur iPhone et la deuxième pour l’exploitation du brevet. Cette double peine est tout à fait légale pour Qualcomm tandis qu’Apple l’estime de déloyale.

Durant l’audience devant la cour fédérale de San Diego, Apple maintient son accusation contre le fabricant de puces mobiles Snapdragon. Et pour contrer l’attaque du fabricant américain, Qualcomm a dénoncé que la firme avait un arriéré de 7 milliards de dollars de redevance. Apple a contesté cette déclaration de son adversaire devant le tribunal. Il est à noter que le fabricant d’iPhone est en phase de conception de ses propres processeurs pour ses iMac et ses MacBook. Si le pari est réussi, il ne dépendra donc plus de ses fournisseurs.

Les affaires se corsent entre #Apple et #Qualcomm Click to Tweet
À lire aussi Apple Store : les iPhone et iPad y sont moins chers

AUCUN COMMENTAIRE