Le géant Google est sous les projecteurs. Mais cette fois-ci, c'est pour une vaste enquête corroborée par une cinquantaine de procureurs généraux de plusieurs États américains, sans la Californie et l’Alabama. L’investigation va déterminer si l’entreprise technologique a violé les réglementations antitrust qui régulent la concurrence aux Etats-Unis. Dans un premier temps, les enquêteurs se pencheront sur la domination de Google sur les annonces et les publicités sur internet. Ils peuvent ensuite s’ouvrir sur d’autres aspects.

Parmi les premières réactions, celle de l’Open Market Institute qui a salué l’initiative. Même enthousiasme de la part du sénateur du Missouri Josh Hawley qui, en 2017, a réalisé une première enquête sur l’entreprise.

Google n’est pas la seule Big Tech qui a été touchée par une investigation d’une telle envergure par le passé. Facebook a déjà fait l’objet d’une enquête menée par le FTC (Federal Trade Commission) en juin dernier pour mise en danger des consommateurs. Microsoft a été poursuivie en justice en 1998.

Par ailleurs, selon l’annonce faite par le Ministère de la Justice au mois de juillet, une vaste révision de la réglementation antitrust sera réalisée.

50 procureurs généraux américains vont lancer une enquête antitrust sur #Google Click to Tweet
À lire aussi Google déploie son outil de confidentialité différentielle en open source

AUCUN COMMENTAIRE