La bataille juridique entre Qualcomm et Apple s’est soldée par l’interdiction de vente de 4 générations d’iPhone en Chine. En effet, le tribunal chinois a tranché en la faveur de Qualcomm concernant l’accusation de violation de brevet réalisée par Apple. D’après le tribunal de Fuzhou, les iPhone ont copié deux brevets de Qualcomm, dont le redimensionnement de photographies ainsi que la gestion des fonctionnalités de l’écran tactile. Suite à cette audience, les iPhone 6S, 7, 8 et X ne seront plus disponibles sur le marché chinois.

Les responsables de Qualcomm se disent être satisfaits de la décision des autorités chinoises. Selon eux, Apple continue toujours de profiter de leurs propriétés intellectuelles tout en refusant de les indemniser. Face à cette situation, les représentants d’Apple ont qualifié les pratiques de Qualcomm comme étant « extorsionnistes ». Ce conflit entre les deux géants américains n’est pas le seul en date. En effet, Qualcomm a aussi déposé une requête auprès de l’ITC pour l’interdiction d’importation aux USA des iPhone produits en Chine. Cependant, cette demande a été rejetée pour l’intérêt public malgré la confirmation de violation de brevet par Apple.

4 générations d’#iPhone seront interdites de vente en Chine suite à la reconnaissance de l’accusation de… Click to Tweet
À lire aussi Les affaires se corsent entre Apple et Qualcomm

AUCUN COMMENTAIRE