La société de conseil Protiviti a publié son rapport annuel « Finance Trends Survey », qui met en lumière les tendances et les priorités les plus importantes des départements financiers.

L'étude révèle, sans réelle surprise étant donné le contexte, que la sécurité et la protection des données sont considérées comme une priorité absolue par les quelque 800 directeurs financiers et gestionnaires qui ont participé à l'enquête.

« Une atteinte à la protection des données - qu'elle concerne ou non des données financières - peut avoir de graves conséquences financières et porter atteinte à la réputation », a déclaré Chris Wright, directeur général chez Protiviti.

investissements1

Mais contrairement à d'autres risques et contrôles financiers, ces responsables doivent compter sur d'autres collaborateurs (les équipes informatiques et de sécurité) pour assurer la protection de ces informations. D'où une nécessaire évolution des profils et obligations.

« Au fur et à mesure que les cyberrisques augmentent, les dirigeants financiers doivent établir un budget adéquat, allouer les ressources et donner la priorité aux mesures de sécurité et de protection des données à l'échelle de l'entreprise », a ajouté M. Wright.

La deuxième priorité est l'analyse des données. Il s'agit de prévoir les tendances ou de gérer les relations internationales et réglementaires. Les organisations s'attendent à ce qu'ils proposent des idées et des analyses qui aideront à déterminer les décisions commerciales majeures.

investissements 2

En même temps, l'analyse peut s'avérer essentielle pour débloquer les informations opérationnelles.

Répondre à l'évolution des demandes et des exigences des collaborateurs est devenu également une priorité. Les directeurs financiers se rendent compte qu'en ne répondant pas aux besoins des métiers et des salariés, leur entreprise risque de ne pas atteindre ses objectifs stratégiques.

De nombreux directeurs financiers estiment que l'automatisation des processus robotiques - RPA, l'adoption d'autres technologies émergentes ou innovantes (l'intelligence artificielle, la blockchain et l’analyse prédictive en s’appuyant sur les performances du cloud) sont essentielles pour améliorer l'efficacité et l'efficience.

Principale conséquence : 28 % des directeurs financiers prévoient de réduire leurs effectifs au cours de l’année prochaine en raison des économies réalisées grâce à l'automatisation des processus.

Cependant, d'autres études de Protiviti suggèrent que de nombreuses entreprises vont consacrer plus de budgets dans des programmes à long terme pour requalifier leurs collaborateurs.

Pour comprendre les enjeux de la transformation numérique et maitriser tous ces nouveaux outils et services, il sera en effet indispensable de suivre différentes formations.

« Les profils traditionnels des directions financières sont en cours de réévaluation », avertit Protiviti.

Source : Protiviti

AUCUN COMMENTAIRE