Selon le cabinet Gartner, les dépenses en logiciels d'automatisation des processus robotiques (RPA) devraient totaliser 2,4 milliards de dollars en 2022.

De plus en plus d’organisations adoptent cette technologie pour automatiser les tâches manuelles. Avec deux objectifs prioritaires : réduire  la marge d'erreur et améliorer la qualité des données.

C’est un paradoxe de plus qui confirme le décalage entre l’information/formation des collaborateurs et la vitesse de déploiement d’une solution innovante. C’est le cas pour la Robotic Process Automation (RPA).

Peu de salariés en ont entendu parler. Mais par contre, de plus en plus d’entreprises s’y mettent ou projettent de le faire très prochainement. Selon les dernières statistiques du Gartner, ce marché a augmenté de plus de 63 % l'an dernier.

D'ici la fin de 2022, 85 % des grandes organisations l’auront déployé. La croissance de ce marché est stimulée par deux facteurs principaux. Premièrement la baisse des prix moyens du RPA d'environ 10 % à 15 % d'ici 2019.

Deuxièmement, les entreprises s'attendent à obtenir de meilleurs résultats commerciaux avec cette technologie, mais aussi une réduction des coûts (même si le Gartner continue d’insister sur le fait que les entreprises ne doivent pas se focaliser uniquement sur ce point…), une précision accrue et une amélioration de leur mise en conformité avec différentes règlementations.

C’est la catégorie de logiciels d'entreprise à la croissance la plus rapide. Les principaux secteurs qui ont déployé la RPA sont les banques, les compagnies d'assurance, les services publics et les entreprises de télécommunications.

« La capacité d'intégrer les systèmes existants est le principal moteur des projets RPA. En utilisant cette technologie, les entreprises peuvent accélérer rapidement leurs projets de transformation numérique, tout en libérant la valeur associée aux investissements technologiques passés », a déclaré Fabrizio Biscotti, vice-président de la recherche chez Gartner.

Sur ce secteur dynamique, le principal gagnant est UIPath avec 13,6 % de part de marché selon Gartner. Cette startup, qui a levé 568 millions de dollars l'an dernier, a vu son chiffre d’affaires augmenter de 629,5 % à 114,8 millions de dollars.

Marche RPA Gartner

Source : Gartner

UIPath est suivi de près par Automation Anywhere, qui a obtenu 300 millions de dollars de SoftBank l'an dernier. Son chiffre d'affaires est passé de 74 millions de dollars à 108,4 millions de dollars, soit une croissance de 46,5 %.

Blue Prism, qui a fait son entrée en bourse en 2016, occupe la troisième place. Elle a plus que doublé son chiffre d'affaires, passant de 34,6 millions de dollars à 71 millions de dollars.

Mais Gartner prévient : les parts de marché commencent à être de plus en plus petites. À terme, cette fragmentation pourrait conduire à une consolidation, les entreprises tentant d'acheter des parts de marché supplémentaires.

Par ailleurs, les solutions de RPA devraient intégrer des briques d’intelligence artificielle (dont le Machine learning). Des spécialistes de l’IA pourraient acheter des startups de la RPA, ou l’inverse.

Source : Gartner

AUCUN COMMENTAIRE