Selon une étude du cabinet A.T. Kearney pour l’Institut Montaigne, le marché des équipements associés à ces objets connectés devrait être multiplié par 1,5 entre 2020 et 2025. L’IoT est de plus en plus déployé dans des usines et chez des retailers. Mais certains appareils connectés peuvent être également installés dans les bureaux...

Les entreprises devraient massivement investir dans les objets connectés. Si l’on en croit une étude d’IDC, les solutions vehicle-to-vehicle (V2V) et vehicle-to-infrastructure (V2I) devraient enregistrer une forte croissance des dépenses (+29%) jusqu’en 2022, suivies par les solutions pour la gestion du trafic et la sécurité des véhicules connectés.

Mais d’autres usages de l’Internet des objets, ou IoT, pourraient également se développer. Et notamment, au sein même des bureaux. Voici quelques exemples :

1La maintenance des imprimantes

Avec le développement de la dématérialisation, le marché des solutions d’impression perd peu à peu du terrain. Les professionnels ne vont pas cesser totalement d’imprimer du jour au lendemain. Ils auront donc toujours besoin d’une machine qui soit toujours opérationnelle.

Les imprimantes connectées se sont généralisées dans les organisations. Mais une nouvelle génération de modèles intègre des capteurs qui surveillent le bac à papier et le niveau d’encre par exemple.

Ces machines peuvent avertir une personne du service informatique ou le prestataire lorsque ces niveaux ont atteint un seuil critique. Elles peuvent également se connecter aux systèmes d'inventaire pour savoir combien d'encre ou de papier sont en réserve. Et elles peuvent même passer des commandes sans intervention humaine.

2Le confort avec un éclairage intelligent

L'éclairage intelligent peut être utilisé de différentes façons pour améliorer son travail au bureau. Des ampoules intelligentes peuvent apprendre les horaires des collaborateurs et remplacer les détecteurs de mouvement. D’autres peuvent être réglées pour ajuster la luminosité et l'équilibre des couleurs tout au long de la journée, tout en réduisant la fatigue oculaire.

3L’optimisation de la climatisation

Les thermostats intelligents commencent à être de plus en plus déployés chez les particuliers. Mais ils peuvent être également utilisés dans les bureaux pour ajuster dynamiquement la température. Ils peuvent même être contrôlés par la voix ou par un assistant comme Alexa ou Siri.

4Des invcentaires plus précis

Combien d’entreprises peuvent prétendre avoir un inventaire précis des ordinateurs portables, tablettes, smartphones, etc. ? Mettre à disposition de ses collaborateurs différents équipements est une bonne chose, mais il est recommandé d’avoir une trace précise, notamment lorsqu’un employé quitte l’entreprise… Avec des balises IoT, vous pouvez toujours trouver vos biens où qu'ils soient.

5Une carte thermique de vos bureaux

Un système d'appareils connectés - comme ceux proposés par Mapiq - permet de surveiller l'activité dans les salles de pause, les salles de conférence, les couloirs et dans les étages. Ce dispositif permet ainsi de constater si des zones sont souvent utilisées ou au contraire très rarement.Autant d’informations qui permettent d’optimiser le chauffage notamment.

Il existe bien d’autres applications de l’IoT adaptée à la gestion des bureaux. Mais, quelle que soit la solution retenue, il ne faut pas se focaliser uniquement sur le « service rendu ». Ne négligez surtout pas la sécurité informatique, même s’il s’agit, en apparence, d’appareils anodins.

En 2018, un casino s’est fait pirater sa base de données des high roll » (les joueurs et les joueuses faisant de grosses mises) à cause… d’un thermomètre connecté qui était placé dans l’aquarium du hall d’entrée.

Source : Entrepreneur.com

AUCUN COMMENTAIRE