Le manque de sensibilisation des consommateurs aux avantages de l'utilisation des solutions de gestion des données et les règles et règlements stricts devraient freiner la croissance du marché mondial du Big Data dans un avenir proche.

Le marché du Big Data devrait atteindre 66,79 milliards de Dollars en 2021, avec un taux de croissance annuel composé de 18,45%, selon le cabinet d’étude MarketsandMarkets. Mais ces chiffres, aussi importants soient-ils, ne sont qu’un pâle reflet de ce que pourrait être la marché si un des éléments principaux de son accélération n’était pas absent. En effet, une analyse minutieuse des facteurs de croissance de ce marché révèlent que le manque de sensibilisation des utilisateurs est un des facteurs qui freinent le marché à l’heure actuelle.

De nos jours, les utilisateurs peuvent accéder à plus de données, qui sont autant d’informations, en une seule journée que la plupart de leurs aïeux en une vie. C’est dire si le Big Data est une réalité quotidienne pour des millions de consommateurs de données. Celles-ci ont transformé la façon dont les organisations de tous les secteurs d'activité mettent en œuvre une nouvelle approche pour traiter d'énormes quantités de données. Cela signifie un changement de compétences, de structures, de technologies et d'architectures. Mais plus important encore, cela signifie un changement de mentalité.

Soutenir la connaissance, l’organisation et la croissance

Le défi est de savoir comment élever le degré de sensibilisation au Big Data et ses facteurs de succès en ce qui concerne l'implication des employés dans la gestion des connaissances dans les organisations. Il s’agit non seulement de mettre en place les outils et les infrastructures pour gérer et qualifier les données, mais aussi, et principalement, la création des conditions de l’appropriation de ces outils par les collaborateurs.

Il s’agit d’élever le niveau de compréhension de la relation entre le Big Data et la gestion des connaissances pour soutenir la croissance des entreprises. Pour ce faire, les organisations doivent mettre en place les cadres nécessaires pour l’évaluation du niveau de sensibilisation aux grands enjeux de la gestion des connaissances de l’entreprise. L’objectif est de dépasser la simple gestion des données considérées comme pertinentes pour les activités de l’entreprise. Créer de telles conditions d’appropriation facilitera non seulement l'interprétation de l'information et la prise de décisions.

Appréhender le changement et la complexité pour aller de l’avant

Par exemple, on s'attend à ce que la fabrication et les soins de santé créent des quantités massives de données qui ne peuvent être rendues utiles que par des analyses avancées et diverses technologies d'intelligence artificielle comme l'apprentissage automatique et l'informatique cognitive. La perspective à long terme pour ces technologies est qu'elles seront intégrées à de nombreuses autres technologies.

Parallèlement, l'industrie des données connaît de profonds changements dans l'ensemble de la chaîne, y compris l'infrastructure, la sécurité, l'analyse et les couches applicatives et de communication. L'industrie en train de passer des topologies de réseau basées sur le modèle serveur/hôte à des architectures basées sur le Cloud et centrées sur les données, créant ainsi d'énormes défis.

Le développement d'outils et de technologies nouveaux et avancés et l'accent mis de plus en plus sur l'innovation sont susceptibles de générer des résistances et peut être même des rejets auxquels les entreprises devront faire face pour aller de l’avant.

Source : Diverses

AUCUN COMMENTAIRE