Avec plus de 80 % de déploiements dans les cloud publics et privés d’ici 2 ans, les communications unifiées est un segment qui s’envole. Mais entre public et privé, les entreprises choisissent de préférence le cloud public, qui devra progresser de +11 points dans les deux ans à venir.

À quelques jours du salon Cloud Expo, qui aura lieu les 27 et 28 novembre 2019 à Paris Porte de Versailles, Mitel dévoile les résultats de son Observatoire cloud 2019. L’étude a été menée par IDC en France auprès de 167 entreprises du secteur public et privé dont l’effectif est au minimum de 500 salariés. Bien que la migration dans le cloud touche tous les segments applicatifs de l’entreprise, l’étude démontre que près de quatre entreprises sur dix ayant déjà déployé une solution de communications unifiées ont fait le choix du Cloud public.

Le taux de pénétration des communications unifiées dans les entreprises est de 57 %, auxquels s’ajoutent 15 % des sociétés chez qui cet équipement est à l’étude ou en projet. Et le marché n’est pas près de s’essouffler, car IDC estime « qu’au cours des deux prochaines années, plus de 80 % du marché des communications unifiées proviendra de déploiements sur des cloud publics et privés, contre 57,8 % en 2018 ».

01

Public ou privé, l’avenir est à l’hybridation

Quant au type de cloud auquel recourent les entreprises interrogées, il diffère selon les secteurs nous apprend l’étude. « L’adoption du cloud public est plus forte dans le secteur privé, tandis que le secteur public [affiche] une nette préférence pour le cloud privé », affirme IDC, qui estime que ce retard devrait être comblé d’ici à 24 mois. Les chiffres démontrent également que les entreprises n’hésitent pas à combiner les cloud publics et privés : 47 % des organisations prévoient d’utiliser à la fois le cloud public et le cloud privé pour leurs déploiements de communications unifiées à un horizon de 24 mois.

02

Les entreprises interrogées affirment que 38 % de leur portefeuille applicatif est déployé dans un cloud privé. Une proportion qui devrait progresser de 6 points d’ici 12 mois estime le rapport, pour atteindre 44 %. Quant au cloud public, il rassemble 21 % des applicatifs d’entreprise. Il devrait progresser à 40 % de part de marché d’ici 2 ans estime l’étude.

Sources : Mitel

AUCUN COMMENTAIRE