Dans son rapport annuel Enterprise Cloud Index 2019, Nutanix révèle que les entreprises prévoient d’investir massivement dans les architectures cloud hybrides, estimant que c’est le modèle le plus sûr, même par rapport aux clouds privés.

Pour la deuxième année consécutive, Nutanix publie les résultats de son baromètre Enterprise Cloud Index 2019 sur l’état des déploiements et des plans d’adoption du cloud dans les entreprises au niveau mondial. L’enquête a été menée par Vanson Bourne à la mi-2019 auprès de 2 650 décideurs informatiques dans le monde entier, sur l’endroit où ils exécutent leurs applications d’entreprise aujourd’hui, où ils prévoient de les exécuter à l’avenir, quels sont leurs défis en matière de cloud et comment leurs initiatives de cloud se comparent à d’autres projets et priorités informatiques.

La base de répondants de 2019 s’étendait sur plusieurs secteurs, tailles d’entreprise et zones géographiques : les Amériques, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (EMEA), et la région Asie-Pacifique (APJ).

Le cloud hybride : « modèle d’exploitation informatique idéal »

Si la question de l’adoption du cloud ne se pose plus, c’est le cloud hybride qui semble avoir la préférence des décideurs : 85 % ont choisi le cloud hybride comme modèle d’exploitation informatique idéal, et 49 % ont cité le cloud hybride comme modèle répondant à tous leurs besoins.

1

Dans le même temps, face aux craintes sécuritaires et de conformité réglementaire, l’utilisation globale du cloud public a légèrement baissé en 2019. Dans le même temps, l’utilisation des centres de données propriétaires a gagné du terrain en 2019, augmentant de 12,5 % dans l’ensemble. Ainsi, 73 % des entreprises interrogées ont déclaré qu’elles transféraient un certain nombre de leurs applications du cloud public vers leurs centres de données locaux. Par conséquent, l’utilisation des centres de données non compatibles avec le cloud a légèrement augmenté, au lieu de baisser de plus de 20 % comme prédit dans l’enquête de 2018.

La sécurité est le principal booster du cloud hybride

La sécurité est le principal facteur déterminant les décisions de déploiement du cloud hybride. Pour 60 % des répondants, l’état de la sécurité intercloud « aurait la plus grande influence sur leurs plans de déploiement du cloud à l’avenir ». De même, la sécurité des données et la conformité représentent la variable la plus importante pour déterminer où une entreprise exécute une charge de travail donnée (26 %), suivie par le coût, qui vient loin en deuxième position avec 14 % des répondants qui le citent comme le facteur le plus important.

2

Les professionnels de l’informatique estiment que le cloud hybride est le plus sûr de tous les modèles d’exploitation informatique. Plus d’un quart des répondants (28 %) a choisi le modèle hybride comme étant le plus sûr, dépassant largement ceux qui ont choisi un modèle de cloud privé/on-premise et plus de deux fois plus que ceux qui ont choisi des centres de données privés traditionnels (non compatibles avec le cloud).

Sources : Nutanix

AUCUN COMMENTAIRE