Amazon, Microsoft, Google et Alibaba renforcent leur emprise sur le marché du cloud public, selon une étude du Synergy Research Group. Ils représentaient 72 % du marché mondial de l'IaaS et du PaaS au troisième trimestre, contre 57 % au début de 2016.

Selon le dernier rapport du Synergy Research Group, ces quatre principaux fournisseurs de services dans le Cloud public (Amazon, Microsoft, Google et Alibaba)  représentaient 72 % du marché mondial de l'IaaS et du PaaS au troisième trimestre, contre 57 % au début de 2016.

big4cloud

Le chiffre d'affaires total des services d'infrastructures cloud (y compris IaaS, PaaS et services cloud privés hébergés) a dépassé les 24 milliards de dollars au cours du trimestre.

Durant cette période (2016-2019), la part de marché d'Amazon s'est maintenue aux alentours de 40 %, tandis que Microsoft, Google et Alibaba ont tous régulièrement gagné des parts de marché.  Les quatre leaders du marché sont suivis par Salesforce, IBM, Oracle, Tencent, Sinnet-AWS.

Néanmoins, il y a quelques jours, Amazon a annoncé que le chiffre d'affaires de sa division Cloud a augmenté de 35 % au troisième trimestre, en baisse par rapport à 37 % au trimestre précédent. C’est son taux de croissance le plus faible depuis cinq ans. AWS a terminé son troisième trimestre avec un chiffre d'affaires de 9 milliards de dollars.

big4cloud 2

De son côté, Microsoft a enregistré un taux de croissance du chiffre d'affaires de 59 %. La croissance a ralenti par rapport au trimestre précédent, qui était de 64 %, et de 76 % par rapport à l'an dernier.

Bien que Microsoft ne ventile pas les revenus spécifiques d'Azure (contrairement à AWS), Microsoft a rapporté que les revenus de son activité « Intelligent Cloud » ont augmenté de 27 % à 10,8 milliards de dollars, les revenus des produits serveurs et services cloud ayant augmenté de 30 %.

L’hégémonie des 4 leaders

Les dépenses mondiales totales consacrées à l'IaaS et au PaaS ont atteint 20 milliards de dollars au troisième trimestre, ce qui représente plus de 80 % de l'ensemble des services d'infrastructure dans le cloud.

Le reste du marché est composé de services cloud privés hébergés et gérés, où IBM est le leader du marché, Rackspace et OVH occupant également une place plus importante.

« Il n'a fallu que huit trimestres pour que les marchés publics IaaS et PaaS doublent de taille et nos prévisions indiquent qu'ils doubleront de nouveau au cours des onze prochains trimestres », a déclaré John Dinsdale.

L’analyste en chef du Synergy Research Group constate « qu'à mesure que les dépenses pour les services publics dans le cloud continuent d'augmenter rapidement, les quatre principaux fournisseurs renforcent leur emprise sur le marché. Certaines des entreprises qui ne font pas partie de ce petit groupe se développent à un rythme raisonnable. Mais la réalité est que, dans l'ensemble, elles continuent de perdre du terrain par rapport aux leaders du marché. En dehors de certains services de niche et de certaines régions géographiques, l'empreinte géographique et la marque mondiale sont des avantages concurrentiels clés. »

Source : Synergy Research Group

AUCUN COMMENTAIRE