La 12ème édition du Baromètre des Prestataires du Cloud Computing a été publiée par Markess by exægis. Principal enseignement, le marché français du cloud et des services associés devrait progresser de 23 % en 2018 et atteindre les 10 milliards d’euros.

A en croire Markess, récemment acquis par exægis, les prestataires de solutions de cloud computing continuent de se montrer confiants dans l'évolution de leur marché en France.

Plus de clients, plus de contrats

Parmi les 155 prestataires interrogés en juin :

  • 56 % estiment que leur carnet de commandes sera en forte hausse d'ici fin 2018 ;
  • 44 % estiment que le nombre d'entreprises clientes pour cette activité sera également en forte hausse.

Plus de clients et plus de contrats, il est légitime de s’inquiéter sur les tarifs pratiqués : si la progression du marché profite de l’engouement des organisations pour le cloud, n’est-elle pas également liée à une baisse des prix ? Les prestataires français estiment que :

  • 75 % la valeur moyenne des contrats par client va continuer à augmenter ;
  • 22 % que cependant cette valeur moyenne devrait stagner cette année.

Le SaaS continue de dominer le marché

Les trois modes de consommation du cloud font toujours l’objet d’une forte demande :

  • SaaS – 51 % des prestataires interrogés jugent forte à très forte l'évolution de la demande en Software-as-a-Service de la part de leurs clients et prospects.
  • Paas et iPaaS – La demande demeure forte sur le modèle Platform-as-a-Service.
  • IaaS - Tirée notamment par la demande en cloud public, la demande en Infrastruture-as-a-Service se montre plus dynamique, avec autant de prestataires que l'an dernier (45%) qui l'apprécient en forte à très forte croissance.

Tendances du marché

Le marché du cloud computing en France devrait atteindre les 10 milliards d’euros en 2018. 90 % des prestataires interrogés s’y montrent très actifs, tout comme son écosystème. Paradoxalement, un prestataire sur cinq seulement commercialise ses offres cloud en ligne. Les modes traditionnels du direct ou de l’indirect via les partenaires et intégrateurs restent les plus courants. Notons l’émergence de nouvelles approches dans les années à venir avec les offres en marque blanche.

Enfin, les clients se penchent aujourd’hui sur la confiance, la conformité réglementaire, les garanties opérationnelles, les certifications et les codes de bonne conduite en matière de sécurité et de gouvernance des données.

3 tendances pour 2020

Les 3 prochaines tendances pour 2020 seront le cryptage des données, les micro-services applicatifs, et la conteneurisation. Les prestataires ne parlent pas encore d’IoT, de Edge ou d’IA, leurs clients sont encore loin de ce qui fait le buzz dans les médias...

Image d’entête 470988852 @ iStock  Blablo101

AUCUN COMMENTAIRE