9 employés de bureau sur 10 ressentent des niveaux de stress dangereusement élevés pendant leurs interactions avec des appareils difficiles à maîtriser lors de réunions.

Nous avons tous rencontré des situations où pour une réunion nous avons été contraints d’interrompre une activité pour intervenir sur un équipement technologique. Les conséquences sur le comportement humain sont négatives, avec une forte élévation du niveau de stress.

Ce dernier a été mesuré par le Dr David Lewis, neuropsychologue et directeur de Mind Labs International, dans une étude menée pour Barco,   à partir du rythme cardiaque. Au repos, celui-ci est de 60 à 100 BPM (battements par minute), mais lorsque la personne auscultée est en interaction avec des appareils difficiles à maîtriser lors de réunions, son BPM atteint 179 battements.

1. L’importance de la technologie en réunion

Projecteur, écran motorisé, éclairage, ordinateur, visioconférence… les technologies se multiplient dans les salles de réunion. Leur objectif est de rendre les réunions plus faciles et plus productives. C’est tout du moins ce qu’en attendent la majorité des personnes qui participent aux réunions.

2. Le stress des technologies en réunion

C’est pourtant l’effet inverse qui s’impose. Les appareils qui équipent les salles de réunion montrent des dysfonctionnements, en particulier pour le partage de contenu et les écrans. L’identification des bons câbles à brancher se révèle parfois être une véritable aventure.

3. Les problèmes liés à la technologie

Près de 7 collaborateurs sur 10 (66%) tentent de résoudre eux-mêmes les problèmes rencontrés. Mais cela se traduit pour 48 % d’entre eux par un appel à l’assistance technique. 3 sur 10 (29%) par l’abandon pur et simple de l’idée d’utiliser l’équipement. Et près de 2 sur 10 (16%) vont jusqu’à repousser la réunion tant que le problème n’est pas résolu ! Autant de temps précieux perdu…

4. Les risques liés au stress en réunion

70 % des personnes interrogées pensent que les technologies de salle de réunion doivent être prises plus au sérieux. Un sentiment exacerbé lorsque l’on a expérimenté des difficultés.

  • 23 % des employés de bureau français sont passés à côté d’opportunités d’avancement personnel, comme des promotions.
  • 22 % ont manqué des échéances importantes.
  • 11 % ont indiqué que leurs soucis techniques en salle de réunion ont entraîné des pertes de contrat pour leur société.

5. Des réunions rentables et sans stress

Source : Étude indépendante menée par Vanson Bourne pour Barco Image d’entête 68508383 @ iStock Tharakorn

1 commentaire