La méthode Pomodoro repose sur un minuteur pour mettre en place des périodes de travail, les pomodori, séparées de période de repos, afin planifier et de rythmer vos temps de concentration.

Francesco Cirillo est un étudiant italien qui, à la fin des années 1980, étudiant les rythmes de l’attention de l’humain, a un jour l’idée de s’imposer ces rythmes, entrecoupés de pauses, et de les gérer avec ce qu’il avait sous la main, un minuteur en forme de tomate, ‘pomodoro’ en italien. La méthode Pomodoro est née.

Le minuteur a pour but de respecter des périodes de 25 minutes (qui peuvent éventuellement être adaptées selon l’âge et la capacité de concentration des individus) appelées pomodori (tomates). À l’issue d’une période, l’utilisateur marque une pause de 5 minutes.

Le rythme est donc le suivant : l’utilisateur décide d’effectuer une tâche et règle le pomodoro à 25 minutes. Au bout de cette période, il marque une pause 5 minutes. Si la tâche n’est pas terminée, il relance une pomodoro… Au bout de 4 pomodori, il prend une pause plus longue de 15 à 20 minutes.

Cinq éléments font la force de Pomodoro

  • Les périodes de 25 minutes correspondent à une aptitude intellectuelle élevée
  • Les pauses de 5 ou 15 minutes favorisent l’agilité intellectuelle
Pomodoro-cycle
  • Les utilisateurs suivent un rythme imposé qui supprime les interruptions personnelles ou du groupe
  • L’enregistrement des pomodori permet de mesurer l’activité, de noter les interruptions et leur origine, et de les analyser
  • La gratification psychologique du travail accompli ne porte plus sur le produit ou l‘apprentissage, mais sur le respect des temps de concentration et le nombre de pomodori

Cycles itératifs, développement agile et programmation

Dans nos domaines, Pomodoro se rapproche de concepts et méthodologies plutôt orientées vers le développement, comme les cycles itératifs, Kaban, Scrum et les run, le développement agile, ou encore DevOps.

S’il est difficile d’imaginer déployer cette méthode sur une équipe importante ou dispersée, elle est en revanche très intéressante pour des petites équipes regroupées, mieux encore sur des binômes.

Elle nécessite en revanche un peu de discipline, et de maintenir un rythme. Une fois pomodoro accepté, les gains sont sensibles. Elle n’est pas cependant adaptée à toutes les situations.

Notons que de nombreux minuteurs sont proposés sous la forme d’applications ou de services web, parfois associés à une To Do List, des outils comme Kaban, ou plus simplement à des blocs-notes afin de noter les incidents éventuels. Le retour sur ces derniers est important, car, si l’équipe joue le jeu, elle permet de pointer certaines pratiques qui minent la productivité.

AUCUN COMMENTAIRE