Revenons sur l’absence de prise jack sur l’iPhone 7. Nous l’avons déjà évoquée, mais l’essentiel nous a échappé, et ce n’est pas le jack… Car Apple aurait inventé le premier ordinateur pour l’oreille !

Depuis qu’Apple a dévoilé l’iPhone 7, le monde ébahi a découvert, ou confirmé, que le dernier né des smartphones marqués du sigle de la pomme n’a pas de fiche jack audio. Au constructeur qui a insisté pour affirmer que la suppression de la prise casque est « un acte de courage », ses opposants les plus cyniques ont laissé courir le bruit que sa disparition fera l’affaire de… Beats, la marque de casques acquise par Apple !

Il s’avère de notre point de vue que cette vision est limitée, et plus que nous ne l’imaginions, alors que nous trouvons que la démarche d’Apple n’est pas si inintéressante.

Un premier point de complément à notre vision « iPhone 7 d’Apple : l’éventreur du jack », dans laquelle nous rappelons que le jack audio est aussi ancien que la création des premiers casques audio stéréo, en 1959, et que sa suppression devrait ouvrir de nouvelles perspectives dans le domaine de l’audio. La suppression du jack a apparemment permis de récupérer de la place pour des batteries plus volumineuses et une meilleure caméra.

La révolution AirPods

Mais ce n’est pas là qu’est réellement la révolution… Et l’information nous avait échappée à la rédaction de notre précédent article. La révolution technologique n’est pas dans l’iPhone 7, mais dans l’AirPods ! Eh oui, de notre point de vue c’est dans les écouteurs, dont le design ne nous a pas séduit soit dit en passant, que se cache la vraie révolution.

L’AirPods répond au standard des oreillettes et casques Bluetooth, rien de neuf de ce côté. En revanche, il abrite une puce exclusive d’Apple nommée W1. Quelle est sa fonction ? Elle permet de connecter l’AirPods, en douceur et de façon transparente, à un iPhone ou un iPad sous iOS 10, la version du système d’exploitation mobile Apple disponible depuis avant-hier, 13 septembre. Mieux encore, il pourra se connecter au Mac qui embarquera macOS Sierra, qui sera disponible gratuitement dans quelques jours. Et probablement sur l’Apple TV également.

Apple-devices

La révolution n’est donc pas dans la suppression du jack audio, mais dans le mariage de l’AirPods et de l’assistant vocal d’Apple Siri, et cela sur tous les produits de la marque… Siri va ainsi devenir l’interface entre les applications sur les iPhone, iPad et Mac d’Apple, et vous. Et pour cela, l’AirPods rend l’usage de Siri plus facile ! Et sans prendre votre téléphone, mais obligatoirement en présence d’un iPhone (sinon AirPods n’est qu’une oreillette Bluetooth), Apple sait exploiter les effets de gammes.

Le premier ordinateur pour l’oreille d’Apple

Résumons la situation, les fans d’Apple qui adoptent les technologies du constructeur ne quitteront plus leurs oreillettes AirPods. Heureusement que celles-ci sont sans fil ! De même, avec l’aide de Siri, ils vont commencer, en théorie, à passer de moins en moins de temps devant leurs écrans. Voilà pourquoi le site Slate n’a pas hésité à qualifier AirPods de « premier ordinateur pour l’oreille d’Apple ».

Cet usage marque également un retour au naturel. Si la vue est notre principal sens, l’ouïe est le principal vecteur de la parole, donc de l’échange et de l’information. Nous pourrions ainsi rapidement voir apparaître dans l’App Store une nouvelle famille d’applications audio qui reposent sur l’usage de l’AirPods. Il faudra cependant franchir un obstacle, les meilleures applications sont celles qui permettent d’interagir physiquement avec un appareil. Rien de cela avec Siri. C’est donc l’usage qu'il faudra transformer.

En attendant, Apple nous invite à conserver ses écouteurs en permanence vissés à l’oreille, et pas seulement pour écouter de la musique ou pour téléphoner. Si cela est acquis, une première étape aura été franchie.

AUCUN COMMENTAIRE