Ayant interrogé des étudiant(e)s de 22 pays, KPMG confirme que les futurs collaborateurs voient la technologie non comme une menace, mais comme une opportunité d’accélérer leur carrière.

La technologie continue de séduire les étudiant(e)s. C’est donc un argument de premier plan pour séduire les talents et les inviter à rejoindre les entreprises, et peut-être une chance pour les inviter à plus s’orienter vers les métiers des IT en panne dans certains secteurs. Interrogés par KPMG sur l'impact de la Tech sur leurs futurs emplois, les étudiant(e)s y voient ‘a contrario’ une opportunité d'accélérer leur carrière.

On notera également que leur intérêt porte sur les technologies qui font le buzz, étant considérées comme susceptibles d'avoir la plus grande influence sur leur carrière au cours des 10 années à venir :

  • 81 % - Intelligence Artificielle
  • 59 % - Blockchain
  • 59 % - Robotique

Ils/elles sont donc bien loin de considérer la technologie comme une menace ! La perspective d'automatisation de certaines tâches, permettant de se consacrer à des missions plus stimulantes, d’une plus grande efficacité et offrant de nouvelles opportunités vient expliquer leur optimisme à l'égard des technologies de demain.

Dernier enseignement de l’étude KPMG, les cadres de demain ont indiqué quelles sont les compétences non-techniques essentielles dans l’entreprise, tout en indiquant que les 'qualités à avoir' sont l’éthique, la responsabilité et l’intégrité :

  • 61 % - Capacité à résoudre les problèmes
  • 49 % - Capacité d’apprentissage
  • 39 % - Créativité

STUDENTSURVEY_2018_KPMG

AUCUN COMMENTAIRE