Les données personnelles de santé sont des informations sensibles. Leur hébergement devant être réalisé dans des conditions de sécurité adaptées à leur criticité, les organisations traitant des données de santé doivent faire appel à un organisme tiers certifié « Hébergeur de Données de Santé » (HDS).
Avec l'intensification du numérique dans les sphères personnelle et professionnelle, la quantité de données générées, stockées et consultées a augmenté de façon prodigieuse. Google traite 3,5 milliards de recherches chaque jour, pendant que 4,3 millions de vidéos environ sont visionnées sur YouTube et que plus de 350 millions de photos...