Yosemite succèdera à l'automne à OS X Maverick, IOS 8 accompagnera probablement la sortie du prochain iPhone, HomeKit pour développer des objets connectés, et Swift, un langage langage C mais sans le C ! La conférence des développeurs Apple a été riche en annonces.


Faut-il traiter les informations en provenance d'Apple ? Cette question, nous nous la posons régulièrement sur IT Social. Car Apple - comme une grande part des annonces de Samsung, Sony, etc. - ce sont aujourd'hui d'abord des produits de grande consommation, et que sur notre média-social la priorité va vers les tendances, les usages et les retours d'expériences des IT professionnels.

Seulement voilà, rares sont les responsables IT qui ne possèdent, à titre personnel ou professionnel, qui un PC Mac, qui une tablette iPad, qui un smartphone iPhone. Difficile dans ces conditions d'écarter le monde Apple de notre scope éditorial, car la majorité d'entre vous s'y intéresse.

Rappelons à ce titre qu'il y a 80 millions de Mac dans le monde, 500 millions d'iPhone, et 200 millions d'iPad. Et que la tablette d'Apple domine le marché... dans les entreprises, où la plupart des projets d'adoption des tablettes et d'adaptation des solutions logicielles se tournent d'abord vers Apple !

WWDC14

L'affaire est plus facile avec la WWDC14, l'Apple Worldwide Developers Conference 2014, la conférence des développeurs Apple qui se tient actuellement à San Francisco. En effet, le développement sur les plateformes de la firme à la pomme est certainement une préoccupation plus professionnelle que l'usage d'équipements que certains considèrent encore comme des gadgets de luxe.

La conférence préfigure les changements de demain chez Apple, moins dans le design des futurs produits – en ce domaine, cette conférence peut paraitre décevante, en réalité elle n'est ni le lieu ni le moment pour cela – que dans leurs fonctionnalités et leurs environnements d'usage, ainsi bien évidemment que dans les outils pour développer des applications qui tourneront dessus. Et en la matière, la version 2014 de WWDC aura apporté son lot de nouveautés.

iOS 8

Le prochain système d'exploitation de l'iPhone et de l'iPad, dont la date de sortie n'est pas encore annoncée mais qui accompagnera certainement les prochains smartphones d'Apple, s'enrichit de plus de 4000 nouvelles API (Application Programming Interface), les interfaces de programmation, avec la volonté affichée d'Apple de jouer la connectivité et le partage entre ses produits PC, mobiles et tablettes.

Le SDK (Software Development Kit), kit de développement, disponible, offre de nouvelles fonctionnalités, dont les plus remarquées sont HealthKit pour le développement des applications de santé, HomeKit pour la domotique et les objets connectés dans la maison, et CloudKit framework pour le cloud iCloud. Touch ID facilite l'introduction de la reconnaissance des empreintes digitales, PhotoKit offre des API pour la photo et la vidéo. Metal, SceneKit et SpriteKit sont destinés au développement de jeux. Très remarqué également, Swift est un langage de programmation (en C mais sans le C !) innovant pour Cocoa et Cocoa Touch, l'API native pour le développement orienté objet d'Apple.

OS X Yosemite

Yosemite sera le successeur du système d'exploitation Maverick, qui équipe 51 % des Mac dans le monde. La migration vers la dernière version de l'OS chez Apple est une réalité, la gratuité des dernières mises à jour y est probablement pour quelque chose, mais elle en suffit pas à expliquer cette fidélité. L'occasion pour Tim Cook, le CEO d'Apple, de railler ses concurrents Microsoft avec Windows 8 et Google avec Android, dont les dernières versions sont encore loin de séduire autant d'utilisateurs prèts à télécherger les nouveautés.

Yosemite marque un nouveau pas vers le Graal d'Apple, le rapprochement des mondes OS X et iOS. Ainsi la présence de la fonction Handoff qui permet de glisser d'un doigt ou d'un clic l'environnement d'une application, un message, un SMS, voire une connexion 3G/4G ou un appel téléphonique d'une plateforme (Mac, iPad, iPhone) vers une autre (iPhone, iPad, Mac).

App Extensions permet d'implémenter les nouvelles fonctionnalités applicatives directement sans Yosemite. SpriteKit et SceneKit sont présents, ainsi que le langage Swift, comme sur iOS. Les applications maisons, la messagerie Mail (Mail Drop permet d’envoyer des pièces jointes rendues confidentielles par chiffrement), le navigateur Safari, le cloud iCloud, ont également droit à leurs nouveautés, probablement plus cosmétiques que celles qui concernent OS X, mais qui seront appréciées.

Cerise sur le gâteau, Apple a confirmé que la mise à jour vers Yosemite sera proposée gratuitement à l'automne.

Les autres annonces ont principalement concerné l'écosystème des développeurs Apple, les mises à jour d'iTunes, de Xcode, la compatibilité des applications transverses (compatibilités entre plateformes), la soumission des applications, les programmes de distribution, etc.

AUCUN COMMENTAIRE