La prudence s'impose, au niveau mondial, 9 décideurs IT sur 10 n'ont pas quitté leur poste en 2014, et le taux de chômage chez les acteurs IT demeure stable malgré la faiblesse des recrutements.

Il arrive parfois qu'au détour d'une étude nous découvrions une information qui peut vous intéresser, mais qui se démarque du sujet initial. C'est une des raisons, pas la principale, pour laquelle nous cherchons toujours à obtenir une copie des études avant de rédiger nos articles 'tendances IT'. La première raison étant de valider la source de l'information, la seconde étant de disposer de toute l'information publiée afin d'en extraire les données que nous pensons être les plus pertinentes.

Ainsi en est-il de l'étude de DATA Inc. sur les priorités IT des organisations et les défis à relever pour les atteindre, dont nous avons publié la synthèse (lire « Le Top des priorités IT… et le Top des difficultés pour y accéder »). C'est en effet, cachée à la fin de l'étude DATA, que nous avons découvert cette information qui concerne l'attitude des décideurs et acteurs IT face à leur job.

Stabilité dans l'emploi mais prêt à changer

En cette période encore difficile, et malgré les discours sur le retour à l'embauche dans les métiers des IT, les décideurs et acteurs IT ont fait montre de prudence et affichent une plus en plus grande stabilité dans leur poste. Stabilité imposée par la faiblesse des recrutements IT, elles ne sont qu'à peine une organisation sur deux (49%) à accorder une priorité à cette démarche de staffing.

91 % des décideurs IT n'ont pas changé de statut en 2014

L'étude de DATA est globale, bien que plutôt centrée sur l'Amérique du Nord et l'Asie. Elle suit depuis 5 ans une population de décideurs IT, DSI (CIO), coordinateurs, responsables de projets, développeurs, support, des managers exécutifs (CEO, CFO, etc.), des directions ventes et marketing. Sur la partie IT, nombre de répondants disposent d'une certification, Microsoft, Cisco, Oracle, IBM, SAP, ainsi que gestion de projet et ITIL. Ce qui lui donne une vue réaliste sur les tendances.

 

84 % des décideurs IT sont prêts à quitter leur poste

Stable dans son poste, mais prêt à le quitter. C'est l'un des paradoxes de l'tude DATA. En effet, les décideurs IT sont très présents sur les réseaux sociaux, et surtout ils sont plus de 8 sur 10 à confirmer qu'ils recherchent les opportunités et sont prêts à quitter leur poste s'ils reçoivent une proposition...

Réduction de la période d'inactivité

L'étude s'intéresse aussi à la tendance en matière de chômage des décideurs et acteurs IT. Le taux d'inactivité demeure assez stable, autour des 6 % (rappelons qu'il s'agit d'une étude mondiale).

Le taux de chômage des décideurs IT est de 5,8 %

Ce qui ressort en revanche, et c'est plutôt positif, c'est un rétrécissement de la durée des périodes d'inactivité. En 2013, 34 % des chômeurs IT dans le monde affichaient plus de 24 mois de chômage ! Ils ne sont plus que 7 % en 2014. Environ la moitié (46%) de ces acteurs sans emploi sont en transition, ils ne restent dans cette situation que 3 mois au maximum. Et 78 % ne dépassent pas l'année d'inactivité.

Attention, concernant l'usage de ces chiffres, rappelons qu'ils sont globaux, mais principalement liés au marché américain, et certainement moins représentatifs du marché du travail IT en France.

AUCUN COMMENTAIRE