10 milliards de dollars en acquisitions et partenariats,  et 6 % du chiffre d'affaires du groupe en R&D, IBM investit massivement dans l'Internet des Objets. Avec un objectif, devenir la plateforme cloud fondation du développement de l'IoT.

Ce n'est pas pour rien qu'IBM est de loin la première firme mondiale en volume de brevets. Le groupe investit massivement dans la R&D, et lorsque le raccourci s'impose il fait des acquisitions et met en place des partenariats qui vont avec.

Se spécialiser dans l'IoT

Parmi les cibles qui émergent, l'Internet des Objets figure en bonne place. Et en la matière, Big Blue n'a pas lésiné au cours des 24 derniers mois : il a consacré 10 milliards de dollars en acquisitions et en partenariats sur l'IoT, les analytiques et le cloud, et il investit annuellement 6 % de ses revenus dans la R&D sur l'IoT.

En mars dernier, IBM a annoncé la création d'une BU (Business Unit) spécialisée dans l'IoT, et rattachée à la division Analytics. Lorsqu'elle aura déployé ses ailes, elle regroupera 2000 employés, et disposera d'un budget de 3 milliards de dollars.

Pourquoi ?

La question qui se pose, évidemment, est « Pourquoi IBM investit aussi massivement dans l'IoT ? ». La réponse est dans l'évolution historique du groupe, qui est passé en une décennie du statut de fabricant à celui des services. Car Big Blue a été l'un des premiers, et en tous cas le plus gros acteur de l'informatique, à choisir de basculer sur une économie de services. Et cela dès la fin du siècle dernier.

En investissant lourdement sur l'Internet des Objets, IBM fait un focus sur la construction d'une plateforme cloud ouverte – capable d'amalgamer les multiples technologies qui sont associées à l'IoT - qui servira de fondation aux développements de l'Internet des Objets, et sur laquelle les écosystèmes de l'IoT pourront construire leurs solutions.

Et en effet, le business de l'IoT, c'est à dire là où sera l'argent, n'est pas dans l'industrie en volume des objets connectés, des 'wearales' et des capteurs, mais bien dans les services. Et c'est là quelque chose qu'IBM sait faire, bien, et depuis longtemps.

La stratégie IoT d'IBM

L'initiative IoT d'IBM repose sur 4 éléments fondamentaux :

  • Les devices, le réseau et les OS (systèmes d'exploitation) ;
  • Les plateformes, pour construire et gérer des solutions IoT, avec les API de programmation ;
  • Les applications et les solutions, qui répondent à l'objectif de masquer la complexité et de réduire les risques ;
  • Les transformations spécifiques de l'industrie, avec des packages associant les solutions, les processus et le consulting.

La stratégie d'IBM consiste également à renforcer ses 13 Research Centers sur l'IoT, alimenter son portefeuille de brevets sur cette thématique, et à créer des verticaux pour répondre aux attentes des organisations et des marchés. Une stratégie à suivre...

 

Image d'entête iStock @ rafyfane

AUCUN COMMENTAIRE