D’après un rapport du Gartner, la maîtrise de la donnée est un préalable indispensable pour les entreprises qui veulent réussir dans la société numérique.

Avec l'émergence des données, de l'analytique, de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage machine en tant que nouveaux éléments centraux de la société numérique, les dirigeants doivent traiter l'information comme une seconde langue et la maîtrise des données comme un élément central de la transformation numérique.

Aujourd’hui encore l’Histoire bégaye, et après la révolution informatique des années 90, nous nous trouvons au seuil d’une autre révolution : celle de la maîtrise des données. « Tout comme les travailleurs des années 1990 ont dû travailler différemment, il en va de même aujourd’hui. Le changement organisationnel n’est plus entièrement défini par le trinôme : personnel, processus et technologie. Il y a un nouvel élément central, la donnée, et cela change tout », explique Valerie A. Logan, Research Director chez Gartner.

1

Gartner définit la maîtrise des données comme la capacité de lire, d’écrire et de communiquer des données dans leur contexte, y compris la compréhension des sources de données et des concepts, des méthodes et techniques analytiques appliquées et la capacité de décrire le cas d’utilisation, l’application et la valeur qui en résulte.

Les changements dans le monde des affaires seront profonds. Gartner s’attend à ce que, d’ici 2020, 80 % des organisations entreprennent un développement délibéré des compétences dans le domaine de la maîtrise des données, reconnaissant ainsi leur extrême déficience. De plus, d’ici 2020, 50 % des organisations n’auront pas suffisamment de compétences en intelligence artificielle et en maîtrise des données pour obtenir une valeur commerciale.

En somme, explique le rapport, « personnes, processus et technologie sont les trois éléments communs à tous les changements opérationnels. Mais maintenant, toute organisation qui subit une transformation numérique doit tenir compte d’un quatrième élément clé, les données ».

« La maîtrise des données est multiforme et complexe, ce qui exige des dirigeants capables de voir ce qu’il est possible de faire avec les données et d’encourager l’utilisation d’un nouveau langage commun, prévient le rapport. Elle nécessite des méthodes, des technologies, des formations et même, à terme, des certifications partagées ».

Source : Gartner

AUCUN COMMENTAIRE