Les résultats médiocres d'IBM au second trimestre, le 13ème consécutif à la baisse, auraient pu être pires si la progression enregistérée par le mainframe ne lui avait permis de détourner l'attention !

Les revenus d'IBM au second trimestre ont reculé de 13 % d'une année sur l'autre, à 20,8 milliards de dollars. Et le bénéfice net encaisse également une baisse de 17 % à 3,5 milliards de dollars. Les marchés financiers ne vont pas être contents…

Les causes de ce nouvel échec sont l'ajustement des comptes du géant de l'informatique après la cession de sa division serveurs x86 au chinois Lenovo, et la répercussion de la hausse du dollar sur les activités internationales du groupe.

Alors bien évidemment le CFO d'IBM, Martin Schroeter, a expliqué aux analystes que sans ces aléas le repli ne serait que de 1 %. Et d'affirmer que les activités cloud et analytique (BI et Big Data) ont dans le même temps progressé de 20 %, et même de 50 % pour le seul cloud. Des chiffres difficiles à vérifier puisque ces deux activités sont noyées dans les différentes BU (Business Unit) du groupe au lieu de bénéficier de leur propre ligne dans les résultats du groupe. IBM peut nous raconter ce qu'il veut...

Merci zSystems z13

Une surprise attend cependant les personnes qui s'intéressent à une activité particulière et historique d'IBM : le mainframe. Profitant de la sortie du z13 – la dernière génération des systèmes centraux z Systems, selon IBM optimisés pour le cloud, la mobilité et la sécurité - en début d'année, le chiffre d'affaires de cette division affiche une progression de 5 %, dont le mérite revient au seul mainframe z Systems dont les ventes ont enregistré un bond de 15 % d'une année sur l'autre. Un bond attendu, qui marque cependant un net repli par rapport aux 30 % enregistrés au premier trimestre.

La division Systems Hardware a ainsi affiché au second trimestre un chiffre d'affaires de 2,1 milliards de dollars, avec une marge opérationnelle brute de 48,2 % (ce qui explique en partie pourquoi IBM n'entend pas lâcher le morceau) en progression de 8,5 %.

AUCUN COMMENTAIRE