Un entrepôt de données en mode SaaS combine les avantages de l’agilité à celui des coûts abordables pour les entreprises. Cependant, mettre en place une véritable stratégie de valorisation de la donnée n’est pas chose aisée. Elle nécessite une stratégie globale mêlant les facteurs humains et technologiques.

Parmi les tendances 2020, et que l’on retrouve dans la plupart des études, la stratégie concernant les données devrait faire partie des préoccupations impérieuses des décideurs. Dans son rapport prédictif pour 2020, Forrester affirme que même si « l’intérêt pour le big data a décliné au cours des dernières années, la stratégie de gestion des données d’entreprise continue d’être une initiative de premier plan pour les dirigeants ».

« Elle est essentielle pour débloquer la transformation numérique d’une entreprise, estime le cabinet d’analyse, et nécessaire pour tirer profit de l’IA et de l’apprentissage machine. 2020 sera une année de réveil pour beaucoup d’entreprises, car le coût total de la mauvaise gestion des données deviendra patent ».

Mettre en place une chaîne de valorisation interne de la donnée

Néanmoins, « débloquer la transformation numérique » grâce à la donnée n’est pas un exercice élémentaire. Sa complexité tient au fait qu’il faut mettre en place toute une chaîne de valorisation de la donnée, allant des investissements technologiques au recrutement des talents, en passant par la redéfinition de la gouvernance et la réingénierie des processus.

La maîtrise des données sera également une priorité estime Forrester, « 40 % des entreprises lançant des programmes de maîtrise des données pour tous les membres de l’organisation ». Concomitamment, la nouvelle économie de la donnée devrait permettre aux entreprises d’accéder à des données externes. À moins que, pour des raisons de confidentialité et de concurrence, ce partage ne soit réduit à sa plus simple expression. L’avenir nous le dira.

Avec le SaaS, le ticket d’entrée est accessible aux TPE/ETI

Si le coût d’une mauvaise gestion des données semble évident, celui d’une bonne gestion de la donnée est de plus en plus abordable pour les entreprises de petite et de moyenne taille. Dans un livre blanc paru récemment, Snowflake, la licorne d’entrepôts de données en mode SaaS, explique qu’un « entrepôt de données dans le Cloud, fonctionnant en mode SaaS, vous permet de réaliser des tâches qu’il ne vous serait tout simplement pas possible d’exécuter avec un entrepôt de données historique sur site, ou hébergé dans un pseudo-Cloud ». Dans le tableau ci-dessous, Snowflake détaille les fonctions propres à chaque mode d’accès aux données (ED est l’abréviation d’entrepôt de données) :

1

Sources : Forrester, Snowflake

AUCUN COMMENTAIRE