Le baromètre mensuel HitechPros du marché de la prestation informatique s'est affiché à la hausse en février, et d'une année sur l'autre par rapport à février 2013, après un ralentissement des demandes en janvier. C'est un indice intéressant des activités du secteur IT.

Si la hausse des demandes est de 4 % par rapport à la même période de 2013, deux catégories techniques continuent d'être l'objet des plus fortes attentes : 'Nouvelles technologies' a représenté 32 % des demandes, comme en 2013, et 'Systèmes, réseaux, sécurité' 28 %.

Deux remarques :

- D'une année sur l'autre la catégorie 'Nouvelles technologies' continue d'occuper le devant de la scène ;

- La demande de spécialistes de l'ERP a enregistré une explosion (94%) d'une année sur l'autre.

Les catégories 'Moyens systèmes' et 'CRM, Décisionnel, Datamining' ont à l'inverse affiché les plus fortes baisses de la demande, réciproquement 42 % et 34 %.

Le retour du mainframe

HitechPros a également constaté une « très forte hausse » de la demande dans la catégorie Mainframe, qui pourtant s'était inscrite à la baisse depuis novembre 2012. Ce marché demeurant relativement marginal, l'ampleur des mouvements s'en trouve mécaniquement amplifié. Mais il n'en demeure pas moins présent et actif.

Comment interpréter ces chiffres ?

HitechPros est une plateforme de mise en relation des éditeurs et des SSII à la recherche de ressources humaines, soit pour trouver des compétences technique et/ou de développement spécifiques, soit pour équilibrer les équipes en sur ou sous effectif dans ces entreprises. C'est également une plateforme de staffing, qui met en relation les directions informatiques et les SSII.

Une demande forte se traduit par une recherche de compétences forte, qui à terme peut se traduire soit par une pénurie d'offres, et alors un risque de sur-enchère sur les rémunérations, soit par une anticipation des acteurs du marché sur des travaux à venir. Les DSI peuvent s'en inspirer pour mesurer la capacité du marché à répondre à leurs attentes proches en matière de recrutement.

Prenons pour exemple la forte hausse de la demande sur le Mainframe. Elle se traduira à terme par une difficulté à trouver des compétences. Et à l'inverse probablement par la nécessité de donner un coup de pouce de satisfaction (généralement salaires) aux personnes en place pour éviter qu'elles n'aient l'envie de regarder si l'herbe est plus grasse ailleurs ou qu'elles ne soient chassées !

AUCUN COMMENTAIRE