IT Social s'est rendu en Pologne pour rencontrer l'éditeur Comarch, sur ses terres le principal challenger de SAP, qui mise avec succès sur l'innovation pour imposer son ERP 2.0.

De notre envoyé spécial Samuel Gaulay.

Ayant fêté ses 20 ans en 2013, le polonais Comarch fait partie de ces éditeurs qui font peu parler d'eux, mais qui par la permanence et la pertinence de leur stratégie, la qualité de leurs produits et leur capacité à jouer la carte de l'innovation, rencontrent le succès avec une belle constance.

Qui est Comarch ?

Comarch est un éditeur polonais de logiciels, principalement d'ERP, dont la création remonte à 1993. Bien que cotée en bourse, la société demeure familiale. La stabilité du groupe est notable, le Professeur Janusz Filipiak, fondateur de Comarch, en est aujourd'hui encore le président.

Société internationale, elle est numéro 2 en Pologne (qui représente encore près de 60 % de son chiffre d'affaires) après l'indétrônable SAP, et présente en Europe, principalement germanique, en France depuis 2005, aux Etats-Unis, ainsi qu'au Moyen-Orient. Bénéficiaire, la société enregistre une progression régulière de son chiffre d'affaires.

Une des origines de ce succès provient du fort investissement de la société dans la R&D, à laquelle elle a consacré 11,1 % de ses revenus en 2013. Une démarche qui semble faire partie de l'ADN de Comarch. Aujourd'hui, 1.100 personnes sur les 4.200 qui composent l'entreprise se consacrent à la recherche. Il est d'ailleurs intéressant d'observer les domaines d'avenir dans lesquelles elle investit : la BI sociale, la smart city, l'e-santé et les beacons (IoT ou Internet des objets).

Le mariage de l'ERP et du cloud

Au début de ce siècle, au delà de sa cible historique des PME, Comarch a misé sur la verticalisation de son offre, en particulier dans la finance. C'est ainsi qu'avec deux produits, finance et assurance, le groupe a su séduire des géants comme ING, BNP Paribas ou Allianz. D'autres grandes entreprises prestigieuses figurent également au tableau de chasse de l'éditeur. Citons Airbus, Sony, l'aéroport d'Heathrow, le pétrolier BP, BIC, Zalando, Auchan, L'Oréal, ou encore T-Systems.

Après la verticalisation, et suivant en cela son grand concurrent allemand, est venue l'intégration de la BI (Business Intelligence) dans l'ERP, considérée par l'éditeur comme « la plus grande innovation dans l'ERP ». Comarch met également l'accent sur la BI sociales...

Mais la progression la plus remarquable porte sur le portage dans le nuage de l'ERP à destination des PME, la cible privilégiée de Comarch. L'approche 'en ligne' a été initiée dès 2000. Il faudra attendre 2007 pour que l'éditeur adjoigne une solution d'e-commerce. Aujourd'hui, le Comarch Cloud for SME compte plus de 100.000 utilisateurs. Une progression au rythme élevé de 59 % d'une année sur l'autre du cloud public en mode SaaS de Comarch.

Le mariage de l'ERP et de l'IoT

Le domaine de R&D le plus spectaculaire de l'éditeur est certainement le Comarch IoT Lab. Véritable outil d'expérimentation de la mobilité et des technologies et objets connectés, il porte autant sur la conception, le prototypage et la fabrication en petite quantités pour tester un produit connecté, que sur l'adaptation de l'ERP et des processus dans l'entreprise par l'adoption de méthodes agiles. L'objectif atteint est la réduction du cycle de R&D, qui passe de 12-18 mois à 6-8 mois.

Comarch mise plus particulièrement sur la technologie bluetooth basse tension BLE (Bluetooth Low Energy) iBeacon, en remplacement de la technologie RFID (qui utilise la fréquence radio plutôt que le bluetooth). Les beacons, composants qui prennent place sur les objets que l'on souhaite connecter, assurent le marquage, le stockage et la transmission de données.

BLE permet la transmission d'un identifiant unique universel afin d'informer l'utilisateur de la présence physique de l'objet sur lequel le beacon est placé. Les applications des beacons sont multiples. Dans ses solutions, Comarch a plus particulièrement identifié le transport, la logistique, le monitoring, le suivi des températures, la santé, etc.

Un datacenter en France

Pour accompagner l'augmentation de son portefeuille applicatif et des volumes des données traitées et générées en ligne, Comarch s'est doté d'une infrastructure supportée par 5 datacenters en Europe. Un sixième va les rejoindre, en France, à Lille.

AUCUN COMMENTAIRE