1,42 million d'applications sur l'App Store... mais 83 % de ces applications destinées aux iPhone et iPad restent dans l'ombre. Elles sont appelées 'zombie apps'. Développer une application sous iOS ne suffit pas, encore faut-il que l'utilisateur la trouve.

Le succès d'Apple et de ses produits en mobilité sous iOS, smartphone iPhone et tablette iPad, ne se dément pas. Avec son premier concurrent Samsung qui semble s'essouffler, et l'explosion du marché chinois qui a fait de l'iPhone un véritable best-seller, la firme à la pomme pourrait devenir prochainement le premier constructeur mondial de smartphones.

Le succès des Apps

Ce succès, on le retrouve également sur l'App Store, le portail des applications pour iOS. Il est devenu incontournable pour les éditeurs, comme pour les entreprises qui proposent des services IT. Chacun se doit d'avoir son application pour l'iPhone et/ou l'iPad. C'est ainsi que l'App Store comptait à fin décembre 1.372.371 applications, en progression de 54,3 % par rapport à décembre 2013.

Si l'on se réfère à la première semaine de 2015, 500 millions de dollars ont été dépensés sur l'App Store. Les développeurs seraient les principaux gagnants, selon Apple, qui affirme leur reverser 70 % des ventes d'applications. Pour la seule année 2014, les apps de l'App Store auraient représenté une redistribution de 25 milliards de dollars. Et permis la création de 670.000 emplois aux Etats-Unis.

Le Top 300 ou rien du tout !

Le problème lié à ce volume, c'est que la majorité des applications iOS sont invisibles à l'utilisateur lambda. Très précisément 1.136.501 applications sur l'App Store sont considérées comme des 'zombie apps'. En mars 2014, le compteur des apps a dépassé le million, le compteur des zombie apps a suivi en septembre.

Comment peut-on arriver à un chiffre aussi précis ? L'Apple Store se décline en 155 versions locales, chacune offrant 23 catégories, auxquelles s'ajoutent 18 sous-catégories pour la rubrique 'Jeux'. Le portail d'Apple permet à l'utilisateur lambda d'afficher les 300 premières applications de chaque catégorie ou sous-catégorie, et pour chaque version locale d'App Store. Les applications qui ont figuré 2 fois au Top 300 durant 3 jours ne sont pas considérées comme zombies.

Une application qui ne figure pas au Top 300 ne peut être affichée sur une requête lui correspondant, ni répondre lorsque son nom est saisi directement. Seule la communication de l'entreprise peut rendre l'appliction visible.

Se rendre visible

Certains éditeurs ont trouvé des astuces pour apparaître au Top 300. Comme par exemple de se faire référencer dans des App Store ou des rubriques moins chargés. Car la relation entre la taille d'une rubrique et le taux de zombies est évidemment fort. Heureusement, Apple permet de soumettre une application dans 3 rubriques différentes. Mais c'est loin d'être suffisant ! Autre astuce, des applications se déclarent nouvelles, changent de nom, d'interface, afin de bénéficier du bonus à la nouveauté.

Dernier mouvement stratégique, dans ses pratiques, le monde des applications se rapproche de celui des moteurs de recherche. Pour ces derniers nous allons parler de SEO (Search Engine Optimisation), et de ASO (Apple Store Optimisation) dans le monde des apps d'Apple.

AUCUN COMMENTAIRE